1 min de lecture Auto

Assurance auto : le concept "Pay as you drive" testé en France

REPLAY - "Payer selon votre conduite", le concept permet de payer son assurance auto moins cher, mais à une seule condition : accepter d'être sous surveillance.

auto radio Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
Assurance auto : le concept "Pay as you drive" testé en France Crédit Image : Rigondeaud Damien | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

L'offre est alléchante et risque d'en séduire plus d'un. À condition d'accepter d'avoir un mouchard dans sa voiture. Il s'agit d'un boîtier qui enregistre toutes les données de votre conduite. Cela concerne, par exemple, les accélérations et les freinages afin de déterminer s'ils sont brusques, la vitesse dans les virages, ou encore par rapport au trafic.

En fonction de tous ces critères, l'assurer établit une facturation. Histoire de récompenser les bons conducteurs, les plus vertueux qui peuvent ainsi voir leur facture considérablement s'alléger jusqu'à 50%.
Premiers clients visés : les 18-25 ans, qui paient généralement plein pot leur assurance. Cette offre, nouvelle dans notre pays, s'inspire de ce qui existe déjà dans les pays anglo-saxons, comme aux États-Unis, selon le principe baptisé "Pay how you drive" (traduisez : "Payez selon votre conduite").
Direct Assurance vient de lancer un test auprès de 500 conducteurs volontaires. L'expérimentation pourrait durer quelques mois, avant d'être proposée à l'ensemble des automobilistes.

"Tout est encadré", jurent les assureurs

N'y a-t-il pas un risque que toutes ses données servent à sanctionner ? C'est la crainte que l'on peu avoir, dans la mesure où tout est enregistré. Les assureurs jurent que non : "Pas de risques, tout est encadré". D'ailleurs, il y quelques temps, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) avait prévenu : ces dispositifs ne doivent en aucun cas servir aux assureurs à repérer les infractions de leurs clients.

Pas question, par exemple, de chercher à savoir si tel ou tel automobiliste a roulé à 130 km/h dans une zone limitée à 110. Seule la vitesse moyenne peut être prise en compte. Enfin, les données ne peuvent être conservées au-delà du délai nécessaire au calcul de la prime.

RTL vous recommande
Lire la suite
Auto Assurance auto Conducteurs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants