1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. VIDÉO ZAPPEUR - Assaut à Saint-Denis : François Hollande dit toute son "admiration à l'égard des forces de l'ordre"
2 min de lecture

VIDÉO ZAPPEUR - Assaut à Saint-Denis : François Hollande dit toute son "admiration à l'égard des forces de l'ordre"

Devant les maires de France, le Président a tenu à remercier les forces de police à la suite de l'assaut du RAID qui a conduit à l'arrestation de cinq personnes et fait deux morts parmi les terroristes.

François Hollande devant les maires de France mercredi 18 novembre à Paris
François Hollande devant les maires de France mercredi 18 novembre à Paris
Crédit : Capture d'écran RTL.fr
ZAPPEUR - Assaut à Saint-Denis : François Hollande dit tout son "admiration à l'égard des forces de l'ordre"
01:11
Martin Cadoret
Martin Cadoret

C'est une opération policière réussie. Débutée dans la nuit, vers 4h30 du matin mercredi 18 novembre, l''opération policière s'est achevée à la mi-journée. Le bilan est de 7 interpellations et de deux morts parmi les rangs des terroristes, et du côté des forces de l'ordre, cinq policiers ont été légèrement blessés. Après cette "opération policière particulièrement lourde et périlleuse", François Hollande a pris la parole devant les maires de France et leur président, François Baroin. "J'imagine l'angoisse ayant saisi au petit matin les habitants de Saint-Denis et je veux saluer leur sang-froid", a poursuivi le président. Le chef de l'État a ensuite remercié les forces de police. "La France est fière de disposer de forces de police de cette qualité pour protéger ses concitoyens", a-t-il déclaré.

Des rencontres avec Obama et Poutine

"C'est le pays tout entier qui a été attaqué, en raison de ce qu'il représente dans le monde, des valeurs qu'il porte, du combat qu'il mène pour éradiquer le terrorisme", a martelé le président. "Face à la menace terroriste, il n'y a plus de différences de territoires, il n'y a plus de clivages partisans qui tiennent", a-t-il lancé aux maires de France. Le président a ensuite annoncé une rencontre avec Barack Obama mardi à Washington et avec Vladimir Poutine jeudi à Moscou pour évoquer une "coordination" des actions.

Plus de 8.000 postes seront créés dans les forces de sécurité, la justice, les douanes

François Hollande

"La loi permettant la prolongation de l'état d'urgence sera présentée ce soir au Parlement", a prévenu le président, tout en reconnaissant qu'il faudrait encore "du temps" pour venir à bout de cette "guerre". "Plus de 8.000 postes seront créés dans les forces de sécurité, la justice, les douanes, et plus aucun ne sera supprimé dans les armées", a annoncé François Hollande. Le président annonce "davantage de policiers et de gendarmes déployés dans les communes de France avec des personnels mieux équipés et mieux armés" et un soutien au financement de gilets pare-balles pour la police nationale.

François Hollande a finalement abordé la question des réfugiés. "30.000 réfugiés seront accueillis au cours des deux prochaines années. Le gouvernement a fait l'effort d'augmenter de plus de 23.000 places les capacités d'hébergement des demandeurs d'asile", a explique le président. Il a conclu son intervention par l'annonce d'un fonds de soutien à l'investissement de 50 millions d'euros, dédié aux travaux de réhabilitation des logements mis à disposition des réfugiés.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/