1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Amazon et Iris Ohyama vont créer des centaines d'emplois en France
2 min de lecture

Amazon et Iris Ohyama vont créer des centaines d'emplois en France

Info RTL Le dernier conseil d'attractivité du quinquennat a lieu vendredi 18 novembre. François Hollande et Michel Sapin vont annoncer l'implantation d'une nouvelle usine Amazon en France et l'arrivée d'Iris Ohyama, spécialiste japonais du mobilier en plastique.

Jeff Bezos, le PDG d'Amazon (illustration)
Jeff Bezos, le PDG d'Amazon (illustration)
Crédit : David Ryder / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
INFO RTL - Reportage avec les patrons japonais d'Iris Ohyama en repérage à Lieusaint, en Seine-et-Marne
01:06
François Hollande a-t-il réussi le pari de l'attractivité ?
01:45
Christophe Ponzio
Christophe Ponzio
Animateur

La France attire les entreprises étrangères. Selon nos informations, plus de 300 projets d'implantation ont abouti cette année. C'est une vingtaine de plus que l'an dernier à la même époque. François Hollande va ainsi en profiter, ce vendredi 18 novembre au matin, pour annoncer qu'Amazon va ouvrir une nouvelle plateforme logistique près d'Orléans. Il s'agit d'un investissement de 20 millions d'euros qui devrait déboucher sur 300 nouveaux emplois.

Outre le géant américain, le groupe japonais Iris Ohyama, spécialiste du mobilier plastique, va implanter une usine en banlieue parisienne, à Lieusaint (Seine-et-Marne). Une centaine d'emplois devraient être créés d'ici 2018 et 40 millions d'euros y sont investis par ce groupe qui réalise pas moins de 3 milliards de dollars de chiffre d'affaires dans le monde et qui possède déjà une vingtaine de sites, principalement au Japon, en Chine et aux États-Unis. En Europe, le producteur japonais ne s'était installé qu'aux Pays-Bas, en 1989.

La France aide à trouver des solutions

Pour le patron japonais Akihiro Ohyama, cette implantation est stratégique. "Le marché français, c'est 40% de notre activité en Europe. Être ici va nous permettre d'éviter les exportations depuis les Pays-Bas, notre seule usine du continent. Nous serons plus proches de nos clients. En plus, la population française augmente. Il y a donc un vrai potentiel", explique-t-il au micro de RTL.

Pourtant, ce poids-lourd mondial du secteur n'a pas toujours été convaincu par l'attractivité de la France. "Les Français aiment beaucoup faire grève", remarque-t-il. Mais avec la réforme du code du Travail, la baisse à venir de l'impôt sur les sociétés et le renforcement du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE), Yasushi Ohyama est conquis : "Sur le papier, la fiscalité des Néerlandais est bien plus intéressante qu'ici. Mais dans la réalité, les Français nous aident beaucoup pour trouver des solutions. On a vraiment besoin de la France et on espère qu'elle a besoin de nous". Iris Ohyama compte ainsi faire de la France sa plus grande plateforme de production en Europe.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/