1 min de lecture Alstom

Alstom Belfort : l'État a-t-il déraillé ?

Le secrétaire d'État à l'Industrie, Christophe Sirugue, a dévoilé le sauvetage du site d'Alstom, mardi 4 octobre.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto On refait le monde Thomas Sotto iTunes RSS
>
Alstom Belfort : l'État a-t-il déraillé ? Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste

Le secrétaire d'État à l'industrie, Christophe Sirugue, a défendu ce mardi 4 octobre le plan de sauvetage d'Alstom Belfort annoncé le matin même. L'opposition dénonce une opération électorale, notamment puisque les 15 TGV commandés rouleront sur les lignes intercités, donc moins vite que ce dont ils sont capables.

Au sujet du plan de sauvetage, Clémentine Autain rappelle le cas des "entreprises qui ont été menacées et pour lesquelles des licenciements collectifs massifs" n'ont pu être évités. La directrice de Regards va même plus loin et estime qu'il n'y a pas "de politique industrielle digne de ce nom en France".

Roland Cayrol, lui, estime que la "solution technique adoptée est une solution très astucieuse" même s'il pointe "le problème du ferroviaire dans ce pays". Pour Roland Cayrol, le problème soulevé par le projet du gouvernement pour Alstom concerne aussi la mise en place de TGV sur la ligne Bordeaux-Marseille alors que "le gouvernement a fait développer les autocars". Hélène Pilichowski, pour sa part, "note qu'Emmanuel Macron a trouvé un successeur qui se défend bien" en la personne de Christophe Sirugue. Pour elle, le secrétaire d'État "se débrouille pas mal du tout".

On refait le monde avec :
- Clémentine Autain, directrice de Regards ;
- Hélène Pilichowski, journaliste ;
- Ivan Rioufol, éditorialiste du Figaro ;
- Roland Cayrol, politologue ;

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alstom Trains Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants