1 min de lecture Aisne

Aisne : un incendie volontaire délabre une salle de prière musulmane

Des corans, qui ont été retrouvés brûlés, ont servi à allumer au moins cinq feux.

La police est intervenue (illustration)
La police est intervenue (illustration) Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
et AFP

"C'est vraiment un acte criminel grave. Les faits sont troublants. C'est la première fois qu'un acte comme celui-ci se produit à Château-Thierry". Jacques Krabal, le député-maire PRG de cette commune de 15.000 âmes du département de l'Aisne, est abasourdi. Dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 décembre, cinq départs de feu d'origine malveillante ont été constatés dans une salle de prière musulmane. Les pompiers sont intervenus avant que des dégâts majeurs ne soient causés. Les flammes ont noirci les murs et endommagé des meubles. Les feux auraient été allumés avec des corans.

"Ce n'est pas un incendie considérable mais ce n'est pas non plus anodin. Le bâti n'a pas été atteint mais il y a eu des dégagements de fumée importants, la salle est bien abîmée, et des dégradations, comme du papier toilette pour boucher l'évier, ont été commises dans les salles d'eau" attenantes, a indiqué le procureur de Soissons, Jean-Baptiste Bladier. "L'origine volontaire de l'incendie ne fait aucun doute, car ce sont cinq départs de feu au sol, pas à des endroits où il y a des sources de chaleur naturelle", a ajouté le magistrat.

La salle des prières était gérée par l'Association culturelle des Marocains et était d'une taille suffisante pour accueillir ses 200 membres, selon le maire. Une enquête a été ouverte au commissariat de Château-Thierry. Des expertises ADN et techniques ont été demandées à la police scientifique. 

Bruno Le Roux "condamne l'incendie criminel"

Dans un communiqué, Bruno le Roux, ministre de l'Intérieur, "condamne l'incendie criminel survenu dans la nuit de vendredi à samedi dans le salle de prière musulmane" et ajoute que "tous les moyens et toute l'expertise de la police scientifique et technique seront déployés pour éclairer les circonstances et identifier les auteurs de cet acte".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Aisne Incendie Musulmans
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants