1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Airbnb : après Paris, Bordeaux régule les locations
1 min de lecture

Airbnb : après Paris, Bordeaux régule les locations

Les particuliers qui louent leur logement sur les plateformes en ligne vont devoir s'enregistrer en mairie et limiter la location à 120 jours par an.

L'applicatiuon Airbnb sur un smartphone (illustration)
L'applicatiuon Airbnb sur un smartphone (illustration)
Valentine De Brye & AFP

La ville de Bordeaux a tranché. Comme à Paris, les Bordelais souhaitant louer leur logement sur une plateforme numérique, seront désormais obligés de s'enregistrer en mairie. Par ailleurs, ils devront également limiter cette location à un délai de 120 jours par an pour les particuliers. Sous la présidence de son maire Alain Juppé, Bordeaux a donc décidé d'encadrer ces types de location conformément au décret "Airbnb", qui autorise les grandes villes à contraindre les loueurs à se faire connaître en mairie. 

Après déclaration, les particuliers, pour s'acquitter de la taxe de séjour, pourront louer leur résidence principale jusqu'à quatre mois par an. Au delà, ils se verront dans l'obligation d'effectuer 'un changement d'usage" de leur bien. Une mesure qui a été prise afin d'éviter que les quartiers comme le cœur de Bordeaux deviennent exclusivement touristique et mettre fin à une concurrence déloyale pour les hôteliers.

Parmi la dizaine de plateformes locatives, les statistiques du site Airbnb font état de 6.000 locations sur cette plateforme fin 2016 à Bordeaux. "La croissance du nombre d'hébergements concernés est exponentielle, + 200% entre 2013 et 2014, +100 % en 2015 et + 100% ne 2016", a affirmé la mairie de Bordeaux.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/