1 min de lecture Air France

Air France veut proposer des contrats de travail différents selon la productivité

La compagnie aérienne veut mettre en place trois types de contrats de travail avec des rémunérations variables selon les efforts consentis.

Xavier Broseta en conférence de presse
Xavier Broseta en conférence de presse Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Après avoir récemment présenté un plan de restructuration conséquent, Air France souhaite proposer trois contrats de travail différenciés à ses salariés en fonction de leur productivité. Le directeur des ressources humaines de la compagnie, Xavier Broseta a expliqué au Parisien le fonctionnement possible d’un tel système.

“Dans le premier, le salarié accepte d'atteindre la productivité demandée, son salaire reste identique à celui d'aujourd'hui. Dans le deuxième, il travaille encore plus mais gagne plus. Dans le troisième, enfin, il peut refuser de suivre cette hausse de la productivité, mais alors sa rémunération diminue”. Le DRH a précisé que cette proposition avait été faite “aux pilotes” mais qu’on pouvait “l’étendre aux hôtesses et aux stewards”.

La compagnie en pleine tourmente

Si cette proposition surprend voire inquiète, Xavier Broseta assure que la compagnie ne souhaite “pas l’imposer à tout le monde”. "Syndicats et salariés ont du mal à comprendre qu’on leur demande de nouveaux efforts, alors qu’ils en ont déjà fait beaucoup, j’en ai conscience: en 4 ans, il y a déjà eu 6.500 départs", reconnaît le DRH.


Air France qui a déjà perdu 5.500 postes entre 2012 et 2014, se trouve dans la tourmente depuis que direction et pilotes ont échoué à s'entendre sur un plan de développement prévoyant que tous les navigants volent une centaine d'heures de plus par an. Faute d'accord, la compagnie a présenté le 5 octobre un plan de restructuration menaçant 300 emplois de pilotes, 900 d'hôtesses et stewards, 1.700 au sol, sur 2016-2017.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Air France Contrat Travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants