Air France : environ un millier d'emplois supprimés en 2016

LE GRAND JURY - Le PDG d'Air France-KLM a indiqué que près d'un millier d'emplois seront supprimés en 2016 dans le cadre du plan de restructuration.

Alexandre de Juniac, PDG d'Air France-KLM, le 18 octobre 2015 >
Alexandre de Juniac, invité du Grand Jury RTL/ Le Figaro/ LCI Crédit Image : RTL / Romain Boé / Abacapress | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

À Air France, le dialogue social se poursuit entre les salariés et la direction pour éviter la mise en oeuvre de la totalité du plan "B" de restructuration qui menace 2.900 emplois au total. Invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, dimanche 18 octobre, le PDG Alexandre de Juniac a indiqué sa volonté de trouver des accords pour "pousser toutes les mesures qui permettent d'éviter les licenciements".

Le dirigeant de la compagnie aérienne a toutefois indiqué que ce plan, prévu sur deux années, était d'ores et déjà "lancé" pour 2016. "Moins d'un tiers" des 2.900 suppressions d'emplois prévues au total doivent ainsi être prononcées pour l'année prochaine, ce qui concerne donc environ un millier de postes. Le chiffre exact sera toutefois "donné et discuté au sein du comité central d'entreprise".

Des négociations jusqu'au début de l'année prochaine

Ces suppressions ne devraient cependant pas uniquement se traduire par des licenciements secs. "Lorsqu'il y aura des accords, il y aura des mesures de départs volontaires, pas de licenciements", a affirmé le président du groupe en expliquant : "Dans les endroits où on négocie des accords qui permettent d'atteindre nos objectifs de coûts, on n'aura pas besoin de recourir à des licenciements secs". Il se dit en tout cas "très optimiste" sur la négociations d'accords avec les organisations syndicales.

Si ce plan est déjà en route pour 2016, il ne l'est pas encore pour 2017. Un "calendrier" allant "jusqu'au début de l'année prochaine" a été proposé aux organisations syndicales pour discuter à propos de son application en 2017. Si celles-ci aboutissent, "nous pouvons éviter de mettre en place le plan B, c'est-à-dire revenir au plan A", affirme Alexandre de Juniac.

Ce plan A correspond ainsi au plan Perform 2020 qui n'avait pu être entériné à cause de l'échec des discussions avec les pilotes, à qui la compagnie en quête de "croissance" demande notamment de travailler 100 heures supplémentaires. "Il faut faire des économies de coûts", a ainsi rappelé Alexandre de Juniac qui a prévenu ses salariés : "Il vaut mieux un accord bien négocié que pas d'accord du tout".

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7780149607
Air France : environ un millier d'emplois supprimés en 2016
Air France : environ un millier d'emplois supprimés en 2016
LE GRAND JURY - Le PDG d'Air France-KLM a indiqué que près d'un millier d'emplois seront supprimés en 2016 dans le cadre du plan de restructuration.
http://www.rtl.fr/actu/economie/air-france-en-2016-il-y-aura-des-departs-volontaires-pas-des-licenciements-affirme-le-pdg-alexandre-de-juniac-7780149607
2015-10-18 14:50:00
http://media.rtl.fr/cache/JxnyKU3S95dEy30flsgBaw/330v220-2/online/image/2015/1018/7780150059_alexandre-de-juniac-pdg-d-air-france-klm-le-18-octobre-2015.jpg