2 min de lecture Air Cocaïne

Air Cocaïne : les pilotes escortés chez la juge

Les gendarmes se sont présentés ce lundi aux domiciles des deux pilotes français condamnés pour trafic de cocaïne, avant de les emmener chez la juge en charge de l’affaire.

Trois des quatre Français accusés dans l'affaire Air Cocaïne, au tribunal de Saint-Domingue, en 2013.
Trois des quatre Français accusés dans l'affaire Air Cocaïne, au tribunal de Saint-Domingue, en 2013.

Les pilotes français qui ont fui la République dominicaine où ils avaient été condamnés pour trafic de drogue étaient emmenés ce lundi matin par les gendarmes chez la juge marseillaise en charge de l'enquête française sur l'affaire, selon des sources proches du dossier. Des gendarmes se sont rendus aux domiciles des deux hommes dans la banlieue de Lyon, et en Isère. Les pilotes ont été escortés dans le cadre de la mise en œuvre d'un mandat de la part de la juge d'instruction. 

Pascal Fauret et Bruno Odos étaient les pilotes d'un Falcon 50 intercepté en mars 2013 à l'aéroport de Punta Cana avec 680 kg de cocaïne à son bord. Condamnés à la mi-août à 20 ans de prison à Saint-Domingue, les deux hommes avaient été laissés libres en attendant leur procès en appel.

Une opération d'exfiltration rocambolesque

Aidés par leurs proches, les deux pilotes ont mené dans le plus grand secret, une opération d'exfiltration rocambolesque, par bateau puis par avion. Ils ont ainsi réussi à regagner la France fin octobre, assurant toutefois s'en remettre à la justice française pour prouver leur innocence. Ils attendaient depuis d'être entendus par la juge marseillaise qui enquête depuis février 2013 sur un vaste trafic de drogue transatlantique.
Interrogé au micro de RTL mercredi dernier, le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll avait indiqué que la France n’exécuterait pas le mandat d’arrêt international émis par la République Dominicaine à leur encontre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Air Cocaïne Drogue Aviation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants