1 min de lecture Culture

Agnès Saal au ministère de la Culture : "Dans quel pays vit-on ?", s'indigne Pascal Praud

REPLAY / ÉDITO - Le journaliste s'indigne de la nomination de l'ancienne présidente de l'INA à un poste "bidon" au ministère de la Culture.

Pascal Praud Le Praud de l'info Pascal Praud
>
Agnès Saal au ministère de la Culture : "Dans quel pays vit-on ?", s'indigne Pascal Praud Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Les auditeurs ont la parole - Praud
Pascal Praud Journaliste RTL

"Agnès Saal a fait l"ENA, promotion Arsène Lupin, s'amuse Pascal Praud. Elle abuse tranquillement la république pendant des mois à coups de notes de frais de taxis, elle se fait prendre la main dans le sac, elle est démissionnée de l'INA parce que, là, ça se voit quand même un peu trop. Un mois plus tard elle réapparaît au ministère de la Culture chargée de missions sur les questions de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences". 

Un poste bidon qui n'existait pas auparavant, et payé par le contribuable ! Mais dans quel pays vit-on ?

Pascal Praud
Partager la citation

"Un poste bidon qui n'existait pas auparavant, et payé par le contribuable ! Mais dans quel pays vit-on ?", s'indigne le journaliste.

"Quand on est haut fonctionnaire de la république et que l'on trahit à ce point le devoir d'exemplarité, il me semble que la révocation est la sanction minimum, à moins que ce ne soit l'usage dans la haute administration et qu'il existe des centaines d'Agnès Saal sans qu'on ne le sache", imagine-t-il avant de s'interroger : "Que dit Fleur Pellerin, ministre de la Culture ? Rien." 

Les hauts fonctionnaires en France ont tous les droits et ils jouissent d'une impunité totale

Pascal Praud
Partager la citation

"Elle se planque, elle refuse de s'exprimer sur le sujet. Aller à Cannes sur le tapis rouge, ok", mais pour "assumer des décisions de son ministère, il n'y a plus personne. C'est un scandale ! C'est une honte !"
 
"Cette affaire est symbolique, révélatrice, caractéristique d'un système : les hauts fonctionnaires en France ont tous les droits et ils jouissent d'une impunité totale", conclut Pascal Praud.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Culture Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants