3 min de lecture Affaire Bettencourt

VIDÉOS - Affaire Bettencourt : François-Marie Banier se dit "victime d'un coup monté"

REPLAY / DOCUMENT RTL - François-Marie Banier, condamné à trois ans de prison et à 350.000 euros d'amende dans le dossier Bettencourt, a décidé de faire appel de cette décision estimant qu'il a été "victime d'un coup monté judiciaire".

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Affaire Bettencourt : François-Marie Banier se dit "victime d'un coup monté" Crédit Image : RTL | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Marion Dubreuil

François-Marie Banier a été condamné à trois ans de prison et à 350.000 euros d'amende dans le dossier Bettencourt. Reconnu coupable "d'abus de faiblesse", il devra également rembourser 158 millions d'euros à l'héritière de L'Oréal. Le photographe a d'ores et déjà décidé de faire appel de cette décision. Il estime être "victime d'un coup monté judiciaire dans lequel sont tombés ces juges qui n'ont rien voulu voir", confie-t-il à Marc-Olivier Fogiel sur RTL.

"Je pensais que, devant le tribunal de Bordeaux, je pouvais m'expliquer, faire revivre mes relations avec Liliane Bettencourt. Je pensais que l'on pourrait parler et dire les faits comme ils se sont passés mais je me suis aperçu que c'était impossible. Quand je lis le jugement, je vois des erreurs de dates, de faits", déplore-t-il.

"Quand on lit le jugement, on voit que les faits qui sont reprochés, les dates, tout est mélangé, explique François-Marie Banier. On fait croire des choses qui n'existent pas, qui sont fausses et qui seront démontées". François-Marie Banier affirme qu'il est de toute façon actuellement dans l'incapacité financière de rembourser la somme de 158 millions d'euros à Liliane Bettencourt. "La justice a déjà bloqué 83 millions d'euros. Et je n'ai pas d'argent pour le donner. Mais c'est ça que voulait madame Meyers (la fille de Liliane Bettencourt, ndlr), c'était m'humilier, me faire mal, c'était casser toute l'entreprise de Liliane", affirme le photographe.

C'est ça que voulait madame Meyers, c'était m'humilier, me faire mal, c'était casser toute l'entreprise de Liliane

François-Marie Banier
Partager la citation

Une centaine de millions d'euros de dons

François-Marie Banier assure que Liliane Bettencourt ne lui a jamais donné 1 milliard d'euros, comme cela avait été annoncé dans la presse, mais plutôt "10% de cette somme" touché "à la fin des années 90". Une centaine de millions d'euros qu'il aurait, selon ses dires, "refusée pendant sept ans" avant de finir par accepter de la toucher. "C'est elle qui décide (...) Elle est très autoritaire, justifie-t-il (...) Je disais à Liliane : 'Je n'en veux pas' mais elle en était offusquée".

"Ce qui est dément c'est de lui reprocher alors qu'elle connaissait les chiffres", poursuit-il, niant tout déclin intellectuel de Liliane Bettencourt : "Si c'était le cas, elle ne serait pas restée à la tête de L'Oréal. Je ne pense pas que l'on aurait gardé une dingue".

Les juges ne vont pas se laisser embringuer par les fantasmes d'une petite fille

François-Marie Banier à propos de la fille de Liliane Bettencourt
Partager la citation
À lire aussi
Nicolas Sarkozy en juillet 2016 Nicolas Sarkozy
Les actualités de 6h30 - Nicolas Sarkozy : plusieurs autres affaires l'attendent au tournant

"Et si l'histoire se termine bien, et elle se terminera bien, elle ne se terminera jamais comme Liliane l'avait voulu, regrette-t-il. C’est-à-dire que je sois quelqu'un qui pouvait vivre autrement. Et elle m'avait donné des consignes pour que je sois justement sans consignes et en toute liberté. Elle avait envie justement, elle qui ne l'avait pas été (libre, ndlr), de pouvoir vivre autre chose à travers moi".

François-Marie Banier se dit "presque heureux" de se pourvoir en appel. "Ce serait une manière de faire revivre Liliane devant d'autres juges et de pouvoir m'expliquer et de pouvoir dire des choses qui n'ont pas été entendues. J'ai l'habitude de la justice maintenant, j'ai fait beaucoup de procès, j'ai lu tous les attendus et j'ai trouvé des juges admirables d'intelligence, de vérité et de profondeur et j'ai tout à fait confiance : ils ne vont pas se laisser embringuer par les fantasmes d'une petite fille, d'une fille très gâtée".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Bettencourt François-Marie Banier Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants