3 min de lecture Histoire

Adolf Hitler est-il devenu tendance ?

REPLAY - Une statue de cire controversée du dictateur, mise aux enchères chez Christie's, est estimée entre 15 et 20 millions de dollars. On ne compte plus des documentaires consacrés à l'ancien dirigeant allemand.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Adolf Hitler est-il devenu tendance ? Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Rémi Sulmont | Durée : | Date : La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont et Loïc Farge

Christie's en a fait le clou de sa vente aux enchères. Un clic sur le site de la maison de vente, et la vidéo de promotion démarre. Images en haute définition, lumière léchée. La caméra tourne lentement autour de l'œuvre de cire d'un mètre de haut. On le voit d'abord de dos. Plus petit que nature, à genou, dans un costume gris civil étriqué. On s'approche sur fond de bruits de bottes. "Il est tabou", dit la voix off hollywoodienne, sans prononcer son nom, comme dans un film à suspense. "Il est partout, irreprésentable, enveloppé dans un manteau de silence", entend-on encore.

À la fin du clip de Christie's, le visage d'Adolf Hitler apparaît. Moustache timbre-poste, mains jointes : c'est un Hitler en prière. Veut-il confesser ses crimes ? "Him" est "l'œuvre d'art la plus choquante et inquiétante de l'après-guerre", insiste Christie qui espère tirer des enchères entre 10 et 15 millions de dollars. L'œuvre datant de 2001 est brillante. Son auteur, l'Italien Mauricio Cattalan, 56 ans, est un grand artiste. Ce n'est pas la question. C'est la mise en scène de la maison d'enchères qui interroge. Hitler a toujours fait vendre. Mais est-il devenu tendance au point qu'il puisse servir de produit d'appel, s'intégrer dans une opération marketing mondialisée banale ?
C'est vrai que d'autres éléments interpellent, comme la réédition de Mein Kampf. La bible des nazis est numéro 1 ou numéro 2 des ventes (cela dépend des semaines) en Allemagne, nous indique Blandine Milcent, la correspondante de RTL à Berlin. Il a fallu réimprimer. On en est à 50.000 exemplaires de cette édition critique depuis que les droits sont tombés dans le domaine public cette année.

Christie's, "Mein Kampf", Netflix...

Netflix propose de son côté une comédie, adapté d'un best-seller intitulé : Il est de retour. On voit Hitler, en couleur, surgissant dans l'Allemagne d'aujourd'hui, qui fait des selfies avec des touristes asiatiques porte de Brandebourg. Hitler devient de plus en plus un personnage de fiction. Et surtout un personnage en couleur, y compris dans les documentaires historiques qui colorisent les archives et rencontrent des succès d'audience auprès d'un large public en France. Christie's, Mein Kampf, la comédie de Netflix : cet engouement autour de la figure d'Hitler accrédite une image trompeuse à contre-courant de la recherche historique.

L'image d'Hitler incarnant à lui tout seul le mal absolu du nazisme, que renvoie cette frénésie autour de la figure d'Hitler, prête à confusion. Les 13,4 millions d'Allemands qui ont voté pour Hitler auraient sans doute voté pour un autre homme. Sans Adolf Hitler, le nazisme aurait existé avec une autre figure. C'est ce qu'a démontré, très utilement, le réalisateur Fabien Vinçon dans son Hitler et les apôtres du mal, suivi sur M6 par 2,5 millions de téléspectateurs.

Fausse route

À lire aussi
Anne Frank écrivait ses pensées et racontait son quotidien dans son journal La Curiosité Est Un Vilain Défaut
Les enfants de l'Histoire !

"Il y a eu un gros intérêt, garder des zones d'ombre pendant très longtemps sur Hitler, de manière à en faire un être le plus mauvais et le plus méchant, l'Antéchist, le Diable, un démon, un génie du mal. Or on se rend compte que c'est une personnalité fragile, indécise et paresseuse qui a passé un tiers de temps entre 1933 et 1945 à faire d'immenses promenades, à dessiner et à regarder trois films par jour. Il travaillait le soir, lors de dîner, avec un certain nombre de convives (...)", explique Fabien Vinçon. "Il n'a strictement rien d'exceptionnel. Ça aurait pu être un autre. Je trouve que derrière cet engouement pour la figure d'Hitler, il y a une profonde erreur, on fait fausse route en pensant que le nazisme doit être réduit à la figure d'Hitler", poursuit-il, estimant que "le nazisme est bien plus compliqué que cela et bien plus large".

On fait fausse route car "la place accordée aux historiens dans notre société, dans le débat public, a fortement diminué pour l'expliquer", regrette l'historienne Annette Wieviorka. Ce ne sont plus eux, mais des documentaristes qui pilotent les films de télévision. Le temps joue aussi. Soixante-et-onze ans après sa mort, le personnage d'Hitler, sans se banaliser, rentre définitivement dans l'Histoire. C'est sans doute pour cela qu'une maison d'enchères peut se sentir suffisamment décomplexée pour faire d'Hitler une tête de gondole.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Histoire Vente aux enchères Adolf Hitler
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783109913
Adolf Hitler est-il devenu tendance ?
Adolf Hitler est-il devenu tendance ?
REPLAY - Une statue de cire controversée du dictateur, mise aux enchères chez Christie's, est estimée entre 15 et 20 millions de dollars. On ne compte plus des documentaires consacrés à l'ancien dirigeant allemand.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/adolf-hitler-est-il-devenu-tendance-7783109913
2016-05-05 14:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xToeasT5ABOAN9DZenF-LQ/330v220-2/online/image/2016/0505/7783111302_la-reedition-de-mein-kampf-est-un-succes-en-librairie-en-allemagne.jpg