1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Adolescente libérée par le Raid : ouverture d'une information judiciaire pour proxénétisme
1 min de lecture

Adolescente libérée par le Raid : ouverture d'une information judiciaire pour proxénétisme

Info RTL INFO RTL - La mère de la jeune fugueuse de 16 ans avait contacté la police après avoir reçu un message alarmant de sa fille.

Un policier du RAID (archives)
Un policier du RAID (archives)
Crédit : AFP PHOTO/JOEL SAGET
Olivier Boy

Les policiers veulent comprendre comment cette jeune fille de 16 ans s'est retrouvée piégée. Les policiers d'élite du Raid sont intervenus dimanche soir en Seine-et-Marne pour libérer une jeune fille de 16 ans qui se disait séquestrée par des hommes armés et forcée à se prostituer. Cette adolescente fragile, qui était en rupture familiale, avait déjà fait plusieurs fugues. Il y a une dizaine de jours, elle a une nouvelle fois quitté le domicile de sa mère à Besançon.

La mère de l'adolescente, domiciliée dans le Doubs, avait alerté la police après la réception de SMS alarmants de sa fille, lui disant qu'elle était "séquestrée en présence d'hommes armés". C'est en arrivant à Savigny-le-Temple dans un petit appartement que la jeune femme s'est retrouvée séquestrée et forcée de se prostituer, selon ses dires aux enquêteurs.

Selon nos informations, une information judiciaire a été ouverte pour proxénétisme. Les quatre personnes interpellées, trois hommes et une femme, sont toujours en garde à vue alors que le plus âgée, 25 ans, est déjà connu pour un fait de viol. Est-il à la tête d'une équipe qui cible les jeunes filles avant de les embobiner pour les attirer et pour les forcer à se prostituer ? C'est une hypothèse envisagée par les enquêteurs. Une chose est sûre, la justice veut se donner le temps d'avancer sur cette affaire avant tout pour savoir s'il d'autres jeunes filles ont également été victimes.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/