1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Adidas va installer des mini-usines de chaussures dans ses magasins
2 min de lecture

Adidas va installer des mini-usines de chaussures dans ses magasins

REPLAY - L'équipementier allemand Adidas va installer des usines de vêtements et de chaussures directement dans ses boutiques. Rendez-vous début 2016 outre-Rhin, et en 2017 en France.

Rémi Sulmont
Rémi Sulmont
Adidas va installer des mini-usines de chaussures dans ses magasins
03:14
Loïc Farge
Loïc Farge

Début 2016, Adidas va tester la fabrique de chaussures ou de vêtements dans ses magasins. L'équipementier allemand va expérimenter le concept à Berlin dans quelques semaines, puis en France début 2017. l'idée, c'est de faire tenir une unité de production dans un 38 tonnes. D'ailleurs, le nom de code du projet c'est "LKV" (ce qui signifie poids-lourd, en allemand). Cette mini-usine va s'installer dans le magasin. On va fabriquer des chaussures ou des vêtements personnalisés, devant vous.

"Le consommateur rentre. Il veut le polo ou le short de Jo-Wilfried Tsonga ? Il l'aura dans ses exactes mesures. Le dispositif permettra de prendre ses mesures", promet Guillaume de Monplanet, le patron d'Adidas France. "À terme en moins d'une heure on sera capable de fabriquer en moins d'une heure. Pour des chaussures, ce sera deux heures, ce qui laissera au consommateur le temps de faire le reste de ses courses", poursuit-il.

Marketing

Le patron d'Adidas n'a pas pu nous dire exactement comment ils allaient faire. N'excluons pas que ce ne soit pas complètement au point. En gros, cela se passe à base d'imprimantes 3D. La robotique permet maintenant de fabriquer une chaussure en une pièce quasiment sans assemblage.

Est-ce que ce n'est pas juste du marketing ? C'est bien sûr pour qu'on parle d'elle que la marque annonce cela. "Cela créer du buzz et de l'image. Adidas montre qu'elle innove. À la limite, peu importe si le projet ne marche pas", nous fait remarquer Yves Puget, le directeur de LSA, magazine qui analyse les tendances de consommation. Regarder les livraisons par drones d'Amazon : si cela se concrétise un jour, ce sera marginal mais quel buzz !

À lire aussi

Là, c'est pareil. Adidas tente de montrer qu'elle est capable de dessiner le futur mieux que ses concurrents. Et mieux notamment que l'Américain Nike, par exemple, qui largement dépassé Adidas sur le marché ultra-porteur des baskets.

Stratégie industrielle

Reste que derrière, il y une stratégie industrielle : rapprocher la fabrication du point de vente. Adidas est en train de concevoir une usine près de son siège en Allemagne. Il s'agit d'une nouvelle génération d'usines entièrement automatisées. On va rapatrier des usines, mais pas des emplois. "Sur l'emploi, la bataille n'est vraiment pas gagné", résumé Philippe Darmayan, le président du Groupe des fédérations industrielles. Les salaires des ouvriers chinois ou asiatiques ne sont plus aussi attractifs. Surtout, les semaines de transport en bateau empêchent de réagir rapidement aux modes qui durent parfois quelques semaines. Le temps qu'on commande une basket à succès en rupture de stock, hop c'est trop tard !

Il faut aujourd'hui entre 60 à 90 jours pour produire une chaussure en Asie et la faire arriver dans votre magasin. Avec une usine en Bavière, Adidas pense réduire ces délais de moitié d'ici cinq ans. Cela ne signifie pas que les ouvriers chinois ne vont plus fabriquer nos baskets, mais il y a le début d'une révolution à surveiller.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/