1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Accident en Gironde : “Si le chauffeur n’avait pas ouvert les portes, on y passait tous”
1 min de lecture

Accident en Gironde : “Si le chauffeur n’avait pas ouvert les portes, on y passait tous”

DOCUMENT RTL - L'un des retraités rescapés de l'accident qui a tué 42 personnes en Gironde témoigne.

Une quarantaine de personnes sont mortes brûlées vives dans l'incendie qui a suivi la collision entre un camion et un bus à Puisseguin
Une quarantaine de personnes sont mortes brûlées vives dans l'incendie qui a suivi la collision entre un camion et un bus à Puisseguin
Crédit : AFP
Témoignage d'un rescapé de l'accident en Gironde : "Si le chauffeur n'avait pas ouvert les portes, on y passait tous"
01:30
Arnaud Tousch & Camille Kaelblen

“Quand on a entendu le car buter, ça a été la catastrophe. Tout de suite, ça s’est enflammé”. Jean-Claude est l'un des rescapés de la collision entre un car et un camion, dans laquelle 43 personnes ont été tuées vendredi 23 octobre. Légèrement blessé, toujours en état de choc, ce retraité de 73 ans explique le déroulement de l'accident. “J’ai dit à mon épouse : tu décroches ta ceinture, tu relèves l’accoudoir et on y va. Ca va très vite", explique-t-il. "Déjà, les carreaux tombent, vous avez le plastique du plafond qui commence à goutter, ça vous tombe partout, c’est très chaud”.
Selon Jean-Claude, le chauffeur du car a eu la présence d'esprit d'ouvrir toutes les portes du car. "Il y avait des flammes partout (...) Si le chauffeur n’avait pas ouvert les portes, on y passait tous”. Le rescapé a perdu beaucoup d'amis dans le tragique accident. “Nous, on est en vie”, confie-t-il cependant. “Je vais vous dire une chose : ça ne m’empêchera pas de reprendre un car, il ne faut pas s’arrêter comme ça”.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/