1 min de lecture Gironde

Accident en Gironde : Manuel Valls, Alain Vidalies, Bernard Cazeneuve et Alain Juppé vont sur place

Les trois membres du gouvernement et le maire de Bordeaux seront sur place dans la matinée.

Manuel Valls le 23 septembre 2015.
Manuel Valls le 23 septembre 2015. Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

A la suite d'une collision entre un car et un camion qui a fait quarante-deux morts près de Libourne en Gironde, le Premier ministre Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, et le secrétaire d'État aux Transports Alain Vidalies se déplaceront dans la matinée sur les lieux. Ils sont attendus en Gironde aux alentours de 11h30. 


François Hollande a réagi à ce dramatique accident depuis la Grèce où il est en déplacement. "Le gouvernement français est totalement mobilisé sur cette terrible tragédie", a-t-il affirmé quelques minutes avant le début d'entretiens à Athènes avec le Premier ministre grec, Alexis Tsipras. Manuel Valls s'est exprimé sur Twitter partageant son "émotion face à ce très lourd bilan" et a assuré de sa "compassion" et de son "soutien aux familles des victimes". 

Le maire de Bordeaux, Alain Juppé a également annoncé sa venue sur place dans un tweet : "Terrible accident à Puisseguin en Gironde. Je me rends sur place".

La collision frontale s'est produite sur la commune de Puisseguin, sur la route départementale 123, au nord de Bordeaux. Les deux véhicules se sont embrasés aussitôt, ont expliqué les pompiers. La plupart des victimes sont des personnes âgées, brûlées vives, dans ce qui constitue l'accident de la route le plus meurtrier en France depuis celui de Beaune en Côte-d'Or, en 1982.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gironde Accident Collision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants