1 min de lecture Emploi

88 magasins Brice, Jules et Bizzbee menacés de fermeture en France

CARTE INTERACTIVE - Le groupe de prêt-à-porter Happychic a annoncé la suppression de 466 postes d'ici 2020-2021. Selon la direction, l'entreprise est confrontée à une baisse des ventes depuis sept ans.

Des employés du groupe de prêt-à-porter Happychic bloquent une usine Jules pour protester contre la menace de licenciements, le 2 juillet 2018.
Des employés du groupe de prêt-à-porter Happychic bloquent une usine Jules pour protester contre la menace de licenciements, le 2 juillet 2018. Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
et La rédaction de RTL

Mauvaise nouvelle pour l'emploi dans le prêt-à-porter. Le groupe Happychic, détenu par la famille Mulliez et qui possède les enseignes de mode masculine Brice, Jules et Bizzbee, va supprimer 466 postes d'ici 2020-2021.

Selon la direction générale, l'entreprise est confrontée à un recul des ventes depuis sept ans et accuse une baisse d'activité de 10%. Le groupe annonce donc un "plan de transformation" entraînerait à terme la fermeture de 88 de ses magasins en France, selon une liste qu'a pu se procurer le quotidien Ouest France. Il s'agirait de 49 magasins de l'enseigne Brice, 30 de Jules et 10 de Bizzbee, selon le syndicat Force ouvrière (FO).

Selon la ministre du Travail Muriel Pénicaud, invitée de RTL le 18 juillet, ces suppressions d'emplois illustrent la "mutation des métiers" du textile, notamment liée à l'explosion du e-commerce. "On ne peut pas garder les métiers du passé", a-t-elle réagi, appelant cependant à ce que les travailleurs soient formés aux "métiers du futur".

300 postes supprimés dans le réseau de magasins

Du côté des employés, l'annonce provoque "de la colère et de la tristesse", rapporte au micro de RTL Fabienne Bois, déléguée CFDT qui travaille dans l'entrepôt du Mans. "Contre la fermeture, on ne pourra plus rien faire. Mais on va se battre pour l'accord qu'ils vont nous proposer, en espérant qu'ils nous proposent des bonnes choses", espère-t-elle.

À lire aussi
Pôle emploi (illustration) Chômage
Pôle emploi : que faire en cas d'oubli d'actualisation mensuelle


De source syndicale, 300 postes devraient être supprimés dans le réseau des magasins, 43 dans la logistique et le reste parmi le personnel administratif du siège à Roubaix (Nord). Les négociations du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) devraient commencer fin août et se terminer fin novembre.

Voici la carte des 88 magasins Jules, Brice et Bizzbee menacés de fermeture en France. Zoomez pour afficher les magasins près de chez vous.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Entreprises Textile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794154723
88 magasins Brice, Jules et Bizzbee menacés de fermeture en France
88 magasins Brice, Jules et Bizzbee menacés de fermeture en France
CARTE INTERACTIVE - Le groupe de prêt-à-porter Happychic a annoncé la suppression de 466 postes d'ici 2020-2021. Selon la direction, l'entreprise est confrontée à une baisse des ventes depuis sept ans.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/88-magasins-brice-jules-et-bizzbee-menaces-de-fermeture-en-france-7794154723
2018-07-18 12:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jsqc4UgRXPdxx4t7S-9eQA/330v220-2/online/image/2018/0718/7794155710_des-employes-de-happychic-bloquent-une-usine-jules-pour-protester-contre-la-menace-de-licenciements-le-2-juillet-2018.jpg