1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. 571 bidonvilles abritent quelque 16.000 personnes en France
1 min de lecture

571 bidonvilles abritent quelque 16.000 personnes en France

Plus de 16.000 hommes, femmes et enfants vivent dans ces camps illicites particulièrement concentrés en Île-de-France.

Un bidonville en région parisienne, le 9 mai 2013. (Illustration)
Un bidonville en région parisienne, le 9 mai 2013. (Illustration)
Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

Cachés dans les bois au bord de l'autoroute A4, à proximité de l'université de Paris-Est, un bidonville s'étend le long de l'autoroute à hauteur de Champs-sur-Marne, à l'est de Paris. Entre 300 et 400 personnes y vivent. Elles passent leur nuit dans des cabanes faites de branches et de bâches en plastique. En France, 571 camps illicites comme celui de Champs-sur-Marne ont été recensés en avril dernier, selon les derniers chiffres officiels. 

On trouve une grosse centaine de ces bidonvilles - 113 précisément - en Île-de-France, comme le met en lumière Le Monde. "Il y a ni eau, ni électricité. Les mairies refusent le ramassage des ordures. Ce sont des conditions qui ne sont absolument pas possibles", déplore auprès de RTL François Loret, membre du collectif Romeurope spécialisé dans la défense des Droits de l'Homme.

Pour la première fois, les bidonvilles vont bénéficier d'une trêve hivernale à partir du 1er novembre : un pan de la loi Égalité et citoyenneté leur épargne les évacuations jusqu'au mois de mars. Mais jusqu'à cette date, les démantèlements s'accélèrent, selon les collectifs qui viennent en aide aux résidents de ces campements de fortune. "Là, très clairement, il y a une volonté politique affichée de faire en sorte que les gens soient expulsés avant la trêve hivernale", dénonce François Loret.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/