2 min de lecture Université

33 universités sélectionnent illégalement leurs étudiants selon l'Unef

Le syndicat Unef dénonce une sélection des étudiants et des frais d'inscription illégaux dans de nombreux établissements.

Des étudiants dans un amphithéâtre de l'université Paris X de Nanterre (Hauts-de-Seine), en octobre 2007.
Des étudiants dans un amphithéâtre de l'université Paris X de Nanterre (Hauts-de-Seine), en octobre 2007. Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Trente-trois universités pratiquent une sélection illégale des étudiants et 14 imposent des frais d'inscription illégaux, dénonce le principal syndicat étudiant Unef dans un rapport publié ce mercredi.
En outre, des universités instaurent des "capacités d'accueil" afin de limiter le nombre d'inscriptions et "n'hésitent pas à mettre en place un tirage au sort" à l'entrée de leurs formations, déplore l'Unef dans son rapport annuel 2014 sur les dérives des universités. 

Situations budgétaires tendues

Le président de l'Unef William Martinet demande au ministre de l'Education nationale Benoît Hamon et à la secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur Geneviève Fioraso de "faire respecter la loi et d'assumer leurs responsabilités" ou bien alors "l'Unef déposera des recours devant les tribunaux administratifs, contre les universités ou les rectorats".
"La deuxième exigence, qui est le coeur du sujet, c'est qu'il faut donner au service public les moyens de fonctionner correctement. Depuis le passage à l'autonomie, les universités sont dans des situations budgétaires très compliquées", a ajouté le responsable syndical qui réclame "un plan d'investissement à hauteur de 1,6 milliard d'euros d'ici à la fin du quinquennat".

Un processus de sélection décrié par le syndicat

De "plus en plus d'établissements choisissent de limiter le nombre de places disponibles en licence et en master par un processus de sélection", selon le rapport. 
Enfin, 14 universités pratiquent des "frais d'inscriptions illégaux" pour des "soutiens pédagogiques", des "services informatiques", des "polycopiés pour le suivi des cours".

Les 14 universités qui imposent des frais d'inscription illégaux
1) Grenoble (800€)
2) Mulhouse (400€)
3) Centrale Paris (330€)
4) Centrale Lyon (170€)
5) Paris 9 (90€)
6) ENSAI (64,90€)
7) Paris 2 (53€)
8) Montpellier 1 (40€)
9) Nice (40€)
10) Toulouse (20€)
11) Aix-Marseille (15€)
12) Bordeaux (13€)
13) Avignon (10€)
14) La Rochelle (8€)
Les universités qui pratiquent une sélection illégale
Paris 5, Avignon, Paris 4, Bordeaux 3, Paris 7, Toulouse 1, Cergy, Bordeaux 1, Clermont 2, Nantes, Caen, Paris 1, Aix-Marseille, Lorient-Vannes, Savoie, Brest, Lyon 3, Pau, Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Paris 8, Reims, Strasbourg, Paris 6, Nîmes, Paris 13, Paris 2, Montpellier 1, Rouen, Toulon, Valenciennes, Rennes 1, Paris Est-Marne-la-Vallée

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Université Études supérieures Syndicats
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773246675
33 universités sélectionnent illégalement leurs étudiants selon l'Unef
33 universités sélectionnent illégalement leurs étudiants selon l'Unef
Le syndicat Unef dénonce une sélection des étudiants et des frais d'inscription illégaux dans de nombreux établissements.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/33-universites-selectionnent-illegalement-leurs-etudiants-7773246675
2014-07-16 05:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LotPdypJq0Y078qHXU3I5Q/330v220-2/online/image/2014/0518/7772090935_des-etudiants-dans-un-amphitheatre-de-l-universite-paris-x-de-nanterre-hauts-de-seine-en-octobre-2007.jpg