1 min de lecture Espace

Philae atterrisseur : le robot a une de ses trois patte "tournée vers l'espace"

Le robot Philae a réussi son atterrissage mais se trouve dans une position instable avec seulement deux pieds sur trois posés sur la comète "Tchouri".

Une représentation 3D de la sonde Philae.
Une représentation 3D de la sonde Philae. Crédit : Manuel HUYNH
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Au lendemain de la mission Rosetta, les doutes persistent sur la qualité de l'arrimage de Philae sur la comète "Tchouri". Le robot se serait posé une première fois à l'endroit prévu mais les harpons n'ont pas fonctionné. Philae a alors fait un "énorme bond" puis des plus petits avant de se poser définitivement. 

Cet arrimage difficile ne perturbe pas le bon fonctionnement des instruments. Huit sur dix ont été mis en service et envoient des images et des données. Ces dernières montrent que le robot est sur une pente inclinée "presque à la verticale" avec une de ses trois pattes "tournée vers l'espace"
Autre problème ? L'emplacement de Philae. Placé à côté d'une sorte de falaise, le robot ne recevrait qu'une heure et demi de soleil par jour au lieu de six ou sept heures nécessaires au bon fonctionnement de ses batteries solaires. 

La rédaction vous recommande

"Nous avons des indications que les harpons pourraient ne pas s'être activés, ce qui voudrait dire que nous sommes posés sur un matériau meuble et que nous ne sommes pas arrimés", a déclaré Stephan Ulamec, responsable de l'atterrisseur Philae. 

Mercredi soir, le Centre européen d'opérations spaciales (ESOC) à Darmstadt (Allemagne) avait déclaré devoir "analyser la situation" : "Nous ne savons pas exactement où et comment nous avons atterri".

À lire aussi
Transit de Mercure devant le Soleil le 11 novembre 2019 '1) Propulsé
Les plus belles images du transit de Mercure devant le Soleil

Philae, 100 kg sur Terre, ne pèse qu'un gramme dans l'espace. Il a été conçu pour à la fois être plaqué au sol par l'émission d'un gaz et s'ancrer en profondeur sur la comète grâce à deux harpons. Ayant déjà eu un problème dans la nuit sur le système d'émission de gaz, il comptait sur ses harpons pour le maintenir au sol. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Comète
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants