1 min de lecture Histoire de France

1917 : Vimy, le Verdun des Canadiens

CHRONIQUE - Nombre d’historiens et d'auteurs considèrent la victoire canadienne à Vimy, au printemps 2017, comme un événement fondateur du Canada indépendant.

Micro RTL générique Sur les Sentiers de la Grande Guerre Samuel Goldschmidt iTunes RSS
>
1917 : Vimy, le Verdun des Canadiens Crédit Image : AFP / Archives, Philippe HUGUEN | Crédit Média : Samuel Goldschmidt | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 6
Samuel Goldschmidt et Loïc Farge

C'est un talus fortifié par les Allemands au-dessus du village de Vimy, en plein Pas-de-Calais, qui va forger la toute jeune nation canadienne, et renouveler la manière de combattre des alliés. "Ici le 9 avril 1917, les Canadiens attaquent. Ils prennent la crête de Vimy. C'est vraiment la première fois sur le Canada est livré à lui-même devant les Allemands", raconte Philippe Joachim, guide privé sur le front du Nord.

Dans ce plat pays, une simple crête est hautement stratégique. En témoigne la vue depuis le mémorial canadien dressé au-dessus du village de Vimy. Depuis 1963, ce sont des étudiants canadiens qui guident les visiteurs ici.

Le général Julian Byng a étudié les catastrophes de Verdun et de la Somme. Il va changer complètement de tactique pour lancer ses hommes. Treize tunnels d'accès sont creusés pour amener les soldats jusqu'au ras des tranchées allemandes.

Pour la première fois du conflit, des cartes du terrain sont distribuées aux sous-officiers. Le barrage roulant d'artillerie est chronométré pour ne pas tuer ses propres troupes. En cinq heures, les Canadiens arrivent au sommet de la crête que les Allemands ne reprendront plus. Près de 3.600 hommes sont tombés. Ils reposent toujours dans le Pas-de-Calais.

À lire aussi
Le tombeau de l'Empereur Napoléon Ier en l'église Saint-Louis-des-Invalides à Paris patrimoine
Il faut encore 150.000 euros pour restaurer le tombeau de Napoléon Ier

La Commission impériale des sépultures de guerre gère 3.000 cimetières en France. Les stèles des Canadiens portent toutes la feuille d'érable. L'état des lieux est en permanence impeccable. Car les Canadiens aujourd'hui sont présents en masse. Vimy est presque un pèlerinage sur les fondements glorieux et sanglants de leur jeune nation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Histoire de France Première Guerre mondiale Pas-de-calais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants