1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. 135 dauphins-pilotes échoués sur une plage australienne
1 min de lecture

135 dauphins-pilotes échoués sur une plage australienne

Vendredi 23 mars, des dizaines de dauphins-pilotes se sont échoués sur le sable d'une plage de la baie d'Hamelin dans l'Ouest de l'Australie. Des images qui ont ému les habitants mais aussi inquiété les autorités : les dépouilles risquent d'attirer les requins.

135 dauphins-pilotes échoués sur une plage australienne vendredi 23 mars
135 dauphins-pilotes échoués sur une plage australienne vendredi 23 mars
Crédit : Instagram/Compte gababylon
Joséphine Balleyguier & AFP

À l'aube ce vendredi 23 mars, un pêcheur donne l'alerte. Sur une plage de la baie d'Hamelin, à l'ouest de l'Australie, 135 dauphins-pilotes viennent de s'échouer. Aussitôt les secours dépêchés sur place tentent de repousser les mammifères vers le large. Deux objectifs : sauver les animaux encore en vie et éviter que trop de dépouilles n'attirent les requins


Cependant, "la plupart des cétacés se sont échoués sur la terre ferme durant la nuit et n'ont pas survécu" a expliqué Jeremy Chick, l'un des responsables du département des parcs et de la faune sauvage de l'État d'Australie-Occidentale. Pour le moment, les personnels de ce service tentent d'assurer la survie des 15 dauphins-pilotes n'ayant pas succombé. Les secours attendent pour cela des renforts et plus d'équipements.

Il faudra ensuite les relâcher dans l'eau. "Le vent et la pluie éventuelle vont déterminer le moment et l'endroit où nous tenterons l'opération. De même, la force des animaux va compter". 

La baie est depuis fermée au public. Les autorités craignent des attaques de squales, les prédateurs naturels de cette espèce

À lire aussi

Les scientifiques ne connaissent pas avec exactitude les raisons pour lesquelles les dauphins-pilotes ou globicéphales tropicaux, s'échouent presque toujours de manière massive


Ces mammifères qui vivent dans les eaux tropicales et subtropicales se déplacent toujours en groupe et de multiples théories existent quant à ces accidents collectifs : topologie des côtes, possibilité que les cétacés répondent à des appels de détresse ou simple "effet de suivi".
L'échouage le plus important survenu en Australie s'était déroulé en 1966. À l'époque, 320 globicéphales noirs s'étaient retrouvés sur une plage de Dunsborough au sud-ouest du pays. Seuls 20 animaux avaient pu être sauvés.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.