1 min de lecture Première guerre mondiale

11 novembre : comment a été choisi le Soldat inconnu ?

REPLAY - Du fond de son tombeau sous l'Arc de Triomphe, cet illustre anonyme symbolise depuis 1920 les combattants morts au combat pour la France.

>
1111_Pod Saviez vous Crédit Image : Maxime Villalonga | Crédit Média : Cyprien Cini | Durée : | Date :
245300_CINI
Cyprien Cini
et Loïc Farge

Le 19 novembre 1918, le député d'Eure-et-Loir Maurice Maunoury propose l'idée d'un Soldat inconnu qui permettrait d'honorer la mémoire des morts pour la France. Pour choisir ce soldat, huit corps d'hommes ayant servi sous l'uniforme français et n'ayant pu être identifiés, sont exhumés des huit régions où se sont déroulés les combats les plus meurtriers (Verdun, le Chemin des Dames, Lorraine, Champagne, Île-de-France, Flandres, Artois et Somme). Le 9 novembre 1920, les huit corps enfermés dans des cercueils de chêne sont regroupés au sein de la citadelle de Verdun.

Afin de préserver l'anonymat de leur région de provenance, les cercueils sont bougés à plusieurs reprises. Le lendemain, ils sont placés dans une chapelle ardente pour la cérémonie. Le ministre des Pensions, André Maginot, s'avance vers l'un des jeunes soldats chargés de la garde des lieux et lui tend un bouquet d’œillets. Il lui demande de désigner le cercueil de celui qui reposera sous l'Arc de Triomphe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Première guerre mondiale Soldat inconnu Commémoration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants