1 min de lecture Chine

Quand la Chine s'intéresse au ski, les industriels français se frottent les mains

La Chine veut ouvrir 1.000 stations de ski sur son territoire d'ici à 2022. Et pour mettre sur pied ce programme colossal, le pays pourrait faire appel à des constructeurs français.

>
Quand la Chine s'intéresse aux sports d'hiver, les industriels français se frottent les mains Crédit Image : LIU JIN / AFP | Crédit Média : Serge Pueyo | Durée : | Date :
Serge Pueyo et Camille Kaelblen

Les spécialistes français de l'aménagement des stations ont l’œil qui frise. D’ici à 2022, date des prochains JO d’hiver à Pékin, le pays veut créer 1.000 stations de ski et convertir 120 millions de Chinois aux sports d’hiver.

Ce nouveau secteur ouvre un marché colossal pour les entreprises françaises spécialisées dans l’aménagement en montagne. Lors du Mountain Planet, un salon destiné aux professionnels de la montagne qui se déroule à Grenoble du 22 au 24 avril, de nombreux Chinois sont entrés en contact avec les grandes entreprises françaises du secteur.

C'est le cas de Fei Liu, le maire de Jilin, une grande ville au nord de la Chine. Sa province compte déjà 11 stations de skiselon les informations de France Bleu, mais il souhaite en installer davantage.

À lire aussi
La sonde Chang'e 4 ressemble trait pour trait à sa prédécesseure, Chang'e 3, qui a atterri sur la Lune en 2013 espace
Pourquoi la Chine veut éclairer la face cachée de la Lune

"Plusieurs centaines" de commandes en jeu

Avec sa délégation, il a rencontré les responsables du groupe Poma, le géant français des remontées mécaniques. "Si vous venez dans notre région, nous vous accueillons à bras ouverts pour acheter du matériel Poma", leur a-t-il promis.

Jean Souchal, le PDG de Poma, est sur un petit nuage. "Pour Poma, c'est fondamental !", s'enthousiasme-t-il. En 2017, le marché chinois représentait un tiers de l'activité de l'entreprise. Le patron espère déjà recevoir commande "pour plusieurs dizaines, voire centaines" de remontées mécaniques. Un marché essentiel, alors que l'avenir des stations de sports d'hiver est incertain en France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chine Ski Industrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793122921
Quand la Chine s'intéresse au ski, les industriels français se frottent les mains
Quand la Chine s'intéresse au ski, les industriels français se frottent les mains
La Chine veut ouvrir 1.000 stations de ski sur son territoire d'ici à 2022. Et pour mettre sur pied ce programme colossal, le pays pourrait faire appel à des constructeurs français.
https://www.rtl.fr/actu/conso/quand-la-chine-s-interesse-au-ski-les-industriels-francais-se-frottent-les-mains-7793122921
2018-04-23 13:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/k0j5zxPqsMJih86bOQu_8A/330v220-2/online/image/2018/0423/7793123539_un-professeur-apprend-a-une-fillette-a-skier-a-beijing-chine-en-2010.jpg