2 min de lecture Médecine

Parcours de soins : comment être bien remboursé de ses consultations

ÉCLAIRAGE - Dans le cadre du parcours de soins coordonnés, les assurés français doivent déclarer un médecin traitant s'ils veulent être remboursés à taux plein de leurs consultations médicales.

Une consultation chez un médecin à Godewaersvelde, le 23 septembre 2013 (illustration)
Une consultation chez un médecin à Godewaersvelde, le 23 septembre 2013 (illustration) Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
Journaliste

Vous déménagez souvent et n'avez jamais pris le temps de déclarer un médecin traitant ? Consultation chez l'ophtalmologue, certificats médicaux... À l'heure du traditionnel "check-up" santé de la rentrée, ce petit oubli peut finir par vous coûter cher à long terme.

En temps normal, la Sécurité sociale doit en effet vous rembourser à hauteur de 70% après une consultation médicale, soit 16,50 euros pour une consultation de base à 25 euros. Mais si vous n'avez pas déclaré de médecin traitant, vous ne serez remboursé qu'à hauteur de 30%, soit 6,50 euros. Pour chaque consultation, vous perdez au moins une dizaine d'euros...

Cette différence s'applique depuis la réforme du parcours des soins coordonnés, adoptée en 2005. Celle-ci impose aux assurés âgés de plus de 16 ans de choisir un médecin traitant pour pouvoir être remboursés de leurs consultations médicales à taux plein.

Pour effectuer cette démarche, c'est simple, vous n'avez rien à faire : lors d'une consultation chez le généraliste que vous souhaitez désigner comme votre médecin traitant, il vous suffit de lui présenter votre carte vitale. Le praticien se chargera de son côté de faire la déclaration en ligne. Celle-ci sera alors télétransmise à votre Assurance maladie, qui procédera dès lors au remboursement au bon taux.

Puis-je être remboursé à taux plein si je consulte un autre généraliste ?

À lire aussi
De l'hydroxychloroquine (illustration) santé
Coronavirus : l'étude incriminant la chloroquine inquiète des scientifiques

Déclarer un médecin traitant ne vous permettra pas seulement d'être remboursé à taux plein lors de vos consultations chez ce généraliste (ou chez son remplaçant). Si vous êtes en déplacement, par exemple, et que vous devez consulter un autre généraliste, vous pourrez aussi être remboursé au même taux. Le praticien devra alors cocher la case "hors résidence" sur la feuille de soins qu'il télétransmettra à l'Assurance maladie.

De même, si vous devez consulter un médecin en urgence - en cas de situation non prévue plus de 8 heures auparavant et mettant en jeu la vie du patient, détaille le site Ameli.fr, le médecin cochera la case "Urgence" sur la feuille de soins. Afin d'être bien remboursé, il faudra cependant prévenir votre médecin traitant de la situation.

Enfin, dernier cas où le remboursement à taux plein fonctionne : si vous consultez un autre médecin généraliste installé en exercice libéral depuis moins de cinq ans.

Puis-je être remboursé à taux plein si je consulte un spécialiste ?

Vous devez consulter un spécialiste ? Si vous voulez être bien remboursé, passez par votre médecin généraliste afin qu'il vous oriente vers le médecin correspondant. Ce dernier devra inscrire sur la feuille de soins les nom et prénom de votre médecin traitant.

Certains spécialistes (gynécologues, ophtalmologues, psychiatres pour les jeunes de 16 à 25 ans, stomatologues, biologistes) peuvent cependant être consultés directement, sans orientation préalable par votre médecin traitant. C'est aussi le cas pour certains soins (consultation de contrôle, consultation dans le cadre d'une maladie chronique, consultations de tabacologie...). Dans tous ces cas, vous serez remboursé au taux maximum par l'Assurance maladie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médecine Santé Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants