1 min de lecture Consommation

Obsolescence programmée : un "indice de réparabilité" au 1er janvier 2020

La secrétaire d'État à la Transition écologique, Brune Poirson, a annoncé la mise en place d'un "indice de réparabilité" des produits électroniques et électroménagers au 1er janvier 2020, calculé selon dix critères, afin de lutter contre l’obsolescence programmée.

Le site Envie d'Allonnes, dans la Sarthe, traite les déchets électroménagers.
Le site Envie d'Allonnes, dans la Sarthe, traite les déchets électroménagers. Crédit : GILE MICHEL / SIPA
Marie Sasin
Marie Sasin
et AFP

Les produits électroniques et électroménagers seront évalués avec un "indice de réparabilité" au 1er janvier 2020 afin de lutter contre l'obsolescence programmée. C'est ce qu'a annoncé la secrétaire d'État à la Transition écologique et solidaire Brune Poirson. Cet indice prendra en compte dix critères.

Un "groupe de travail", dont fait partie Fnac Darty, a commencé à travailler sur cet indice "la semaine dernière", a expliqué la secrétaire d'État lors d'une visite du LaboFnac à Massy (Essonne) mardi 3 juillet. Les conclusions seront rendues d'ici la fin de l'année et l'indice mis en place au 1er janvier 2020. L’obsolescence programmée constitue un délit passible de sanctions depuis 2015


L'objectif de cet indice est d'apporter au consommateur une information "utile et pragmatique", tout en étant incitatif pour les fabricants et non pas une énième "norme absurde", a-t-elle ajouté. "S'il ne fonctionne pas, nous passerons aux sanctions et aux mesures contraignantes", a prévenu la secrétaire d'Etat.  

À la clé, des emplois non délocalisables

Brune Poirson a également souligné la "nécessité de formations dans le domaine de la réparabilité", en estimant le secteur de l'économie circulaire à "300.000 emplois potentiels, locaux et non délocalisables". 

À lire aussi
L'application Airbnb Connecté
Airbnb lance de nouvelles mesures pour prévenir les fêtes non autorisées

Le LaboFnac qui fait partie du "groupe de travail" existe depuis 40 ans. Il teste les produits vendus par l'enseigne :appareils photos, ordinateurs, électroménagers, téléviseurs... "Nous sommes le premier réparateur de France, avec 2,5 millions de produits réparés par an", a souligné le directeur général de Fnac Darty, Enrique Martinez, lors de cette visite. L'enseigne a présenté son propre "indice de réparabilité" sur 100 points, disponible pour les ordinateurs portables.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Société Consommateur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants