1 min de lecture Environnement

Obsolescence programmée : un "indice durée de vie" est à l'étude

Un "indice durée de vie" des produits électroménagers indiqué sur l'étiquette : la secrétaire d'État à la Transition écologique et solidaire Brune Poirson a proposé lundi 12 février cette nouvelle mesure pour lutter contre l'obsolescence programmée et inciter les marques à fabriquer des appareils plus solides.

Virginie Garin C'est notre Planète Virginie Garin
>
Télécharger Obsolescence programmée : un "indice durée de vie" est à l'étude Crédit Image : Martin Bureau | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date : La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

Ce serait un indice - une note de 1 à 10 - pour vous signaler si le frigo, l'aspirateur et la machine à laver sont robustes, durables et réparables. Il va vous indiquer si on va pouvoir trouver facilement des pièces détachées s'ils tombent en panne, s'ils sont facilement démontables et si les outils pour les démonter existent dans le commerce.

C'est le gros problème aujourd'hui : les machines se réparent de moins en moins facilement. Quand un roulement de tambour cassait, avant on pouvait l'enlever ; aujourd'hui, ils sont très souvent sertis, collés au reste, et il faut tout changer.

Cette proposition d'"indice durée de vie", Brune Poirson la fait dans le cadre d'une grande consultation du public sur les sujets du recyclable et de l'économie circulaire. Elle souhaite ensuite mettre en oeuvre cette mesure de façon expérimentale en France.

À lire aussi
Des militants allemands anti-diesel manifestent à Leipzig, le 22 février 2018 économie
Allemagne : les vieux véhicules diesel en sursis dans les villes

Elle proposera aux marques de le faire, mais ce sera volontaire. Car pour le rendre obligatoire sur toutes les étiquettes, il faudrait que la décision soit européenne. La France ira donc le proposer à Bruxelles.

Créer une filière de réparation

Autre mesure, le gouvernement veut créer en France une filière de réparation. Ce n'est pas facile aujourd'hui de trouver un bon réparateur pas trop cher pour son aspirateur ou sa machine à café.

Brune Poirson veut accorder aux artisans-réparateurs une TVA à taux réduit. Aujourd'hui quand une machine tombe en panne, 60% des consommateurs renoncent a la faire réparer et en rachètent une neuve.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Consommation Électroménager
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792239400
Obsolescence programmée : un "indice durée de vie" est à l'étude
Obsolescence programmée : un "indice durée de vie" est à l'étude
Un "indice durée de vie" des produits électroménagers indiqué sur l'étiquette : la secrétaire d'État à la Transition écologique et solidaire Brune Poirson a proposé lundi 12 février cette nouvelle mesure pour lutter contre l'obsolescence programmée et inciter les marques à fabriquer des appareils plus solides.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/obsolescence-programmee-un-indice-duree-de-vie-est-a-l-etude-7792239400
2018-02-13 06:15:00
http://media.rtl.fr/cache/OBVO5dsg3v4-XuzqfLwUDA/330v220-2/online/image/2018/0213/7792239464_dans-le-rayon-electromenager-d-un-magasin-specialise-illustration.jpg