2 min de lecture Odoxa

Marché du travail : les sites internet et les réseaux sociaux ont la cote

REPLAY / ÉDITO - Une enquête Odoxa, en partenariat avec "RTL", a révélé que de plus en plus d'entreprises, plus particulièrement les PME, ont recours à internet pour diffuser des offres d'emploi.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Marché du travail : les sites internet et les réseaux sociaux ont la cote Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau Journaliste RTL

On ne recrute plus et l'on ne se fait plus embaucher aujourd'hui comme il y a dix ans. C'est un paramètre à prendre en compte, quand un employeur potentiel sur deux (49%) est actuellement en phase de recherche, et que, de l’autre côté du miroir, plus de 20% de la population active, c’est-à-dire près de 6 millions de personnes, recherche activement un boulot ou est à l’affût d’une opportunité.

Les chasseurs de compétences sont très présents sur le marché du travail et les chassés ne restent pas planqués. Encore faut-il que ces deux populations se rencontrent.
Pôle Emploi, lieu naturel de leur rendez-vous ? Pas sûr. L'étude montre qu’employeurs et chercheurs d’emploi sont unanimes. Les nouveaux outils, que sont les sites spécialisés d’internet et les réseaux sociaux (FacebookViadeo ou LinkedIn), sont beaucoup plus performants que tous les moyens traditionnels.
Ils sont plus efficaces et rapides que les offres par petites annonces. Ils sont plus précis et opérationnels que Pole Emploi pour contacter un employeur. Ils sont moins intimidants pour les métiers de cadres que les cabinets de recrutement.
Au total, l’image des réseaux sociaux et des sites internet est très positive auprès de 64% des employeurs qui sont en phase de recrutement, mais aussi chez les 74% d’actifs qui postulent à un emploi ou à un changement de carrière. Près de deux chasseurs de jobs sur trois utilisent actuellement ces canaux pour se faire recruter.

Près de deux chasseurs de jobs sur trois utilisent actuellement ces canaux pour se faire recruter

Christian Menanteau
Partager la citation

S’il n’y a pas de différence sociologique du côté des demandeurs, l’intensité des usages est identique chez les cadres et les ouvriers, les femmes et les hommes, les juniors et les seniors, la situation est, en revanche, beaucoup plus contrastée quand on parle des entreprises.

Étonnamment, ce sont les PME de moins de 50 salariés qui s’approprient et utilisent le plus ces nouveaux canaux. L’industrie et le bâtiment les sollicitent plus que la moyenne, tandis que les services publics ne les approchent que du bout du clavier. Nos fonctionnaires sont six points sous la moyenne nationale.
Enfin, les employeurs de 35 à 49 ans sont fans, tandis que leurs aînés beaucoup moins. De cette photographie, il ressort que l’optimisation du marché de l’emploi passera à l’avenir en priorité par l’internet et les réseaux sociaux. Nos petites entreprises et les quadras l’ont déjà intégré.
La prochaine étape, c'est que nos responsables en tirent toutes les conclusions pour renforcer l’efficacité de Pôle Emploi.

La note du jour

À lire aussi
Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, le 5 septembre 2015 à La Baule sondage
2 Français sur 3 ne veulent plus de Nicolas Sarkozy et François Hollande

05/20 au Crédit municipal de Paris. La filiale bancaire de l'ancien Mont-de-Piété, qui multiplie les pertes depuis des années, va fermer. Une liquidation qui coûtera plusieurs dizaines de millions aux contribuables parisiens.

RTL vous recommande
Lire la suite
Odoxa Internet Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants