1 min de lecture

Locataires : le point sur vos droits

Ce matin, dans le 9h30-11h, Julien Courbet évoque le cas de Gérard qui court après son dépôt de garantie.

C¸a peut vous arriver - Julien Courbet Ça peut vous arriver Julien Courbet iTunes RSS
>
Locataires : le point sur vos droits Crédit Image : Nicolas Gouhier / RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
ca peut vous arriver - julien courbet
Julien Courbet


Le cas de Gérard

Le 28 octobre 2018, Gérard contacte ses propriétaires pour leur signifier qu’il quittera leur maison trois mois plus tard. L’état des lieux est fixé, le jour de son départ officiel, soit le 31 janvier. En attendant, il se montre arrangeant. La preuve. Quelques jours avant de rendre les clés, il laisse ses propriétaires accéder à la maison pour réaliser quelques travaux de rafraîchissement dans le but de faciliter les visites. Au moment de l’état des lieux, tout est OK. Gérard s’attend à récupérer son dépôt de garantie de 830€ rapidement. Mais, à la place, il reçoit une facture de 1250€ ! Ses ex-propriétaires lui réclament tout bonnement de régler les travaux réalisés avant l’état des lieux de sortie et même des travaux de ménage fictifs ! Hors de question pour lui de régler quoi que ce soit. Le 2 avril, il envoie un courrier recommandé. Sa protection juridique prend le relais. Et, en guise de réponse, il reçoit une nouvelle facture de 442€ pour l’entretien de la chaudière réalisé …le 6 mai ! Depuis, rien à faire, les positions restent figées…

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants