2 min de lecture langue française

Les 5 expressions d'ados à connaître pour ne pas être largué

DÉCRYPTAGE - Les adolescents de 2018 ont déjà rendu obsolètes leurs aînés de 2015, au point de ringardiser leurs expressions et en créant de nouvelles.

Des adolescents en scooter discutent devant l'entrée du collège Roy d'Espagne dans les quartiers sud de Marseille
Des adolescents en scooter discutent devant l'entrée du collège Roy d'Espagne dans les quartiers sud de Marseille Crédit : AFP / Archives, Gérard Julien
102907340309617434926
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

"Il m'a fait un prank, j'étais en PLS. Ça picotait au début, je suis passé pour un bambi. Mais c'était cheh pour moi". Si vous ne comprenez pas cette phrase, c'est que vos années collège et lycée sont loin derrière vous. Car c'est là une compilation des différentes expressions qui parcourent les "blinks" des adolescents en 2018. 

Et à chaque génération ses modes, ses influences et donc ces codes de vocabulaire que Le Parisien est allé débusqué pour celle d'aujourd'hui. Terminé le verlan, envolé le "yo" qu'utilisent sans doute plus volontiers les trentenaires. Même le "wesh" deviendrait presque obsolète. 

Jeux vidéo, langues étrangères, expressions imagées, les adolescents, qu'on n'appellera plus les "djeuns", s'inspirent de leurs activités diverses et propagent leur spécificités linguistiques à la vitesse de la 4G via les réseaux sociaux. Voici cinq expressions à avoir sous le coude pour ne pas passer pour un "boloss", qui lui aussi ne s'utilise plus.  

À lire aussi
Votre prénom vous caractérise-t-il? La Curiosité Est Un Vilain Défaut
Savez vous d'où vient votre prénom ?

1 - Il m'a fait un prank

Si d'aventure vous entendez quelqu'un utiliser cette expression, sachez qu'il a été victime d'un canular ou d'une blague

2 - Être en PLS

PLS pour Position latérale de sécurité, désigne finement une situation où vous vous sentez soit quelque peu désarmé, en manque d'explication, devant une "vanne" lancée par quelqu'un ou une situation exceptionnelle. 

3 - Cheh

Expression originaire de l'arabe dialectal du Maghreb, elle signifie "bien fait (pour toi)". Elle s'accompagne, surtout chez les enfants, par un poing fermé qui frotte la paume ouverte de l'autre main.  

4 - Être un bambi

Cette fois-ci c'est du côté du jeu vidéo Fortnite qu'il faut chercher l'origine de l'expression. Un joueur débutant y est un bambi. Mais en être un dans la vie est synonyme de "loser". 

5 - Ça picote

Une utilisation imagée d'une situation que l'on aurait du mal à encaisser ou à digérer. 

Désormais, la phrase du début vous parait plus claire : "Il m'a fait un canular, je me suis senti ridicule. Je ne l'ai pas encaissé au début, je suis passé pour un débutant. Mais c'était bien fait pour moi". 

Lire la suite
langue française Adolescent
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794755801
Les 5 expressions d'ados à connaître pour ne pas être largué
Les 5 expressions d'ados à connaître pour ne pas être largué
DÉCRYPTAGE - Les adolescents de 2018 ont déjà rendu obsolètes leurs aînés de 2015, au point de ringardiser leurs expressions et en créant de nouvelles.
https://www.rtl.fr/actu/conso/les-5-expressions-d-ados-a-connaitre-pour-ne-pas-etre-largue-7794755801
2018-09-12 17:34:19
https://cdn-media.rtl.fr/cache/A2ica30MbD1ZdMQM7QdS-w/330v220-2/online/image/2018/0912/7794757620_des-adolescents-en-scooter-discutent-devant-l-entree-du-college-roy-d-espagne-dans-les-quartiers-sud-de-marseille.jpg