2 min de lecture Fiscalité

"Les Français sont persuadés de vivre dans un État très libéral, c'est faux", dit Lenglet

ÉDITO - La lettre du président aux Français ouvre le grand débat qui va porter notamment sur la fiscalité. Voici quelques repères sur le poids de l’État en France.

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet
>
"Les Français sont persuadés de vivre dans un État très libéral, c'est faux", dit Ménanteau Crédit Image : iStock | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Marie Sasin

Quelques chiffres, tout simples, parce que la prose présidentielle sur le sujet n’est pas d’une clarté cristalline. Le premier chiffre qu’il faut avoir en tête, c’est que nos dépenses publiques comptent pour 57% de la richesse nationale. C’est un chiffre sans précédent en France, et sans équivalent ailleurs dans le monde, au moins dans les économies de marché.

La moyenne de la zone euro, c’est 47% du PIB, soir dix points de moins que nous. Le record français s’explique principalement par l’écart en matière de retraite. Toutes proportions gardées, nous dépensons 20% de plus sur ce poste qu’ailleurs, parce que nos seniors partent à la retraite plus tôt que les autres. Écart également en matière de santé, de logement, d’éducation et de défense, où nos dépenses sont plus élevées que chez nos voisins.

Quels sont les impôts les plus importants chez nous ?

Deuxième chiffre à garder en tête : les 1.000 milliards d’impôts que nous payons chaque année. Là encore, un record en France. Mesurée en points de PIB la fiscalité n’a jamais été aussi lourde, et c'est un record mondial.

À lire aussi
La plateforme Impôts.gouv.fr permet de régler ses impôts par internet ou par smartphone impôts
Les actualités de 6h - Impôts : Les agents du fisc en surchauffe

Les cotisations sociales, 400 milliards ou presque, et puis après, la TVA, 150 milliards, suivie par la CSG, 110 milliards. L’impôt sur le revenu n’arrive que bien après, à 75 milliards d’euros. Record mondial de dépenses, record mondial d’impôts, alors qu’on se plaint sans arrêt d’un État sans le sou.

C’est tout le paradoxe. Les Français sont persuadés de vivre dans un État libéral, où prévaut la loi du marché la plus sauvage, c’est non seulement idiot mais archi-faux. C’est vrai que les services publics manquent d’argent, mais c’est parce que la part de la redistribution, c’est-à-dire l’argent reversé aux Français – peut-être pas toujours les bons – sous forme d’allocations et d’aides variées n’a cessé de progresser.

Voilà en effet le troisième record mondial et record de l’histoire française que nous détenons : les aides, pensions et allocations représentent 35% du revenu des Français. C’est sans équivalent ailleurs.

D’autres records en France ?

Un dernier, il y a fort à craindre que notre déficit 2019 soit le record non pas du monde, mais de la zone euro, le plus important, exprimé en pourcentage de la richesse nationale et en milliards d'euros.

Ce sont tout ces records liés à l'argent public qu'il faut garder en tête à la veille de ce grand débat, l'incroyable taille de l'État et des prélèvements dans notre pays, qui ne parviennent pas à étancher la soif inextinguibles d'intervention étatique de la part d'une partie de nos concitoyens.

Si le mouvement des "gilets jaunes" parvenait à faire comprendre cela aux Français, à les faire s'interroger sur le rapport qualité/prix de l'État français, alors il n'aura pas été vain. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fiscalité Dépenses de l'état Impôts
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796221292
"Les Français sont persuadés de vivre dans un État très libéral, c'est faux", dit Lenglet
"Les Français sont persuadés de vivre dans un État très libéral, c'est faux", dit Lenglet
ÉDITO - La lettre du président aux Français ouvre le grand débat qui va porter notamment sur la fiscalité. Voici quelques repères sur le poids de l’État en France.
https://www.rtl.fr/actu/conso/impots-les-francais-sont-persuades-de-vivre-dans-un-etat-tres-liberal-c-est-faux-dit-menanteau-7796221292
2019-01-14 09:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/SEAz-bARmqFa9ExvNGOHSQ/330v220-2/online/image/2016/0405/7782690110_des-retraites.jpg