2 min de lecture Économie

Impôt à la source : une fiche de paie d'une "incroyable complexité", dit Lenglet

Des millions de Français ont reçu cette semaine leur fiche de paie amputée du fameux prélèvement à la source. François Lenglet livre ses premières impressions.

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet
>
Impôt à la source : une fiche de paie d'une "incroyable complexité", dit Lenglet Crédit Image : AFP / Mychèle Daniau | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Thomas Pierre

Il y a deux mois, beaucoup de salariés français s'étaient préparés à l’impôt à la source en simulant leur prélèvement. Malgré cela, ce qui saute aux yeux après avoir reçu son bulletin de salaire, c'est son incroyable complexité. 

Le seul chiffre qui est écrit en gros, une taille de caractère 50% plus grande que le reste de la fiche de paie, est un chiffre qui ne correspond plus à rien : le salaire net de naguère, qui n’est plus ce que vous touchez. 

Et en dessous, une autre ligne, avec l’intitulé suivant : "dont évolution de la rémunération liée à la suppression des cotisations salariales chômage et maladie", c’est-à-dire les baisses de charges décidées par l’actuel gouvernement. Cela n’est pas non plus ce que vous touchez. 

À lire aussi
Une pompe à essence à Nice (illustration). taxe carbone
Taxe carbone : des experts prônent son retour

Et à côté, le salaire net fiscal, qui n’est toujours pas ce que vous touchez, puisqu’il ne correspond à rien de concret. La seule ligne importante, c’est pas compliqué, c’est la plus faible, c’est le montant de ce qui va vous être viré.

Une réforme inutile

Comme il y a déjà beaucoup de lignes avec des chiffres qui ne servent à rien, je propose qu’on en crée une nouvelle, en multipliant mon salaire par deux, sous l’intitulé suivant : "montant du salaire que vous toucheriez si votre patron avait une vision exacte de votre contribution à l’entreprise".

C’est la seule réforme qui, au mieux, ce qui n’est pas encore sûr, n’aura aucun effet. Ni sur le taux de recouvrement sur l’impôt, qui est déjà en France l’un des plus élevés au monde, ni sur la simplification de l’impôt, qui n’a même pas été envisagée. 

On peut évidemment consacrer du temps et de l’énergie à des réformes qui ne servent à rien. Mais est-ce bien nécessaire ? Si cette réforme pouvait faire prendre conscience aux Français de l’ampleur des prélèvements, ce serait peut-être déjà ça.

Un salaire "super net"

Le salaire "super net", c’est-à-dire prélevé de l’impôt sur le revenu et des cotisations sociales, représente une proportion très faible du "super brut", c’est-à-dire de ce que coûte un salarié à son employeur, avec les charges patronales. L’employeur paye 100, et pour la classe moyenne, le salarié reçoit au final entre 60 et 30% de ce montant seulement, selon son taux d’imposition.

On pourrait vous répondre qu’en contrepartie de ces prélèvements, les Français ont des services, la santé, l’éducation... Pour cela, il faudrait évaluer la qualité de ses services. Mais c’est vrai que nous avons fait le choix, en France, de la socialisation d’une partie considérable de notre rémunération, elle passe par l'État. 

C’est cela qui explique la faiblesse des salaires français, par rapport à l’Allemagne ou à la Suisse, où les salariés ont un reste arbitrable, qui dépend de leur choix individuel, bien plus important que chez nous. En France, une bonne partie du salaire est indirecte, sous la forme de redistribution. Et c’est cela aussi qui explique les frustrations sur le pouvoir d’achat. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Impôts François Lenglet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796407390
Impôt à la source : une fiche de paie d'une "incroyable complexité", dit Lenglet
Impôt à la source : une fiche de paie d'une "incroyable complexité", dit Lenglet
Des millions de Français ont reçu cette semaine leur fiche de paie amputée du fameux prélèvement à la source. François Lenglet livre ses premières impressions.
https://www.rtl.fr/actu/conso/impot-a-la-source-une-fiche-de-paie-d-une-incroyable-complexite-dit-lenglet-7796407390
2019-02-01 09:57:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/DpZx64jozgwkdJKHT2bQPw/330v220-2/online/image/2018/0122/7791933788_des-fiches-de-paie-illustration.jpg