2 min de lecture Textile

Dans le Tarn, on fabrique des jeans depuis quatre générations

REPLAY - Avec 125 ans d’existence, l’Atelier Tuffery, basé à Florac, est la plus vieille manufacture de jeans.

Bénédicte Tassart Éco Tassart Bénédicte Tassart
>
Dans le Tarn, on fabrique des jeans depuis quatre générations Crédit Image : RTL | Crédit Média : Bénédicte Tassart | Durée : | Date : La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
et La rédaction numérique de RTL

À quelques centaines de mètres de l'atelier de son arrière-grand-père, Julien Tuffery va s'ouvrir dans les prochains jours un nouveau grand local avec comme objectif, produire 40 000 jeans par an et embaucher 25 personnes. Ils ne sont que 8 aujourd'hui à travailler dans la manufacture familiale de jeans. La dernière arrivée, Lou, n'a que 18 ans, un bac métier de la mode en poche, elle suit actuellement une formation d'un an, elle apprend tout, du patronage à la finition d'un jean, 35 gestes différents au total. 40.000 jeans, ça va rester de l'artisanat, sachez qu'en France, il s'en vend quand même chaque année 80 millions.

Il y a eu Levis qui habillait les chercheurs d'or aux Etats-Unis et il y a eu Celestin Tuféry, maître tailleur qui au 19e siècle a dû trouver une solution pour vêtir les ouvriers venus construire le chemin de fer entre Florac et Ales, pour la traversée des Cévennes. Alors, il achète à Nîmes de la toile 100% coton, teintée en indigo, une couleur peu salissante, il y met une petite poche pour la montre gousset de l'époque, d'autres poches aussi pour les outils et voilà comment est né le jean chez nous. Le fils, Alphonse, reprend le flambeau, puis les trois fils d'Alphonse qui emploieront jusqu'à 500 ouvriers.

Mais le textile chinois passe par là et il aura fallu la mode du made in France, il y a quelques années et la volonté de l'arrière-petit-fils, Julien, pour remonter une affaire qui marche. L'ingénieur en traitement des eaux usées a rejoint son père et ses oncles à Florac et avec sa compagne. Le premier modèle est à 99 euros, avec un cuir tanné dans l'Aveyron et du denim qui vient du Tarn et donc le papa et les deux oncles qui forment les nouveaux tailleurs-confectionneurs du futur atelier. Tuffery a du mal à répondre à la demande aujourd'hui. Il y a une boutique à Florac, il y a surtout la vente par internet: On a beau être au milieu de rien, constate Julien Tuffery, on envoie des jeans dans le monde entier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Textile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants