2 min de lecture Finances

Conforama : "L'enseigne doit se moderniser", dit un spécialiste

INVITÉ RTL - Yves Puget, directeur du magazine spécialisé LSA, revient sur la situation financière du groupe Conforama, dont les enseignes doivent être à tout prix moderniser pour continuer à vivre sur le marché.

RTL Midi -  Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Conforama : "L'enseigne doit se moderniser", dit un spécialiste Crédit Image : LODI FRANCK/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par Leia Hoarau

Le groupe Conforama prévoit de supprimer 1.900 postes en France en 2020, avec la fermeture de 32 magasins Conforama et celle des dix magasins de l'enseigne Maison Dépôt, a-t-on appris lundi auprès des syndicats CGT et FO du groupe.

Sur les 32 magasins qui doivent fermer et qui comptent actuellement 1.050 salariés, huit sont situés en Île-de-France. Deux des trois magasins parisiens vont fermer. Sont aussi prévues 600 suppressions de postes dans les 164 magasins Conforama restant ouverts, 124 suppressions au siège social et 26 au service après-vente, tandis que les 100 emplois des boutiques Maison Dépôt vont disparaître. 

Une situation qui s'explique, selon Yves Puget, directeur de la rédaction du magazine LSA, spécialisé dans la grande consommation, par le marché de l'ameublement "se porte mal" puisqu'il "a régressé de 2,7% l'année dernière, y compris sur internet". Les statistiques montrent que "c'est un retour en arrière de deux ans du marché". Un retour en arrière qui n'est pas dû à l'arrivée de l'e-commerce sur internet puisque ce dernier "ne pèse que 14%". 

La modernisation des enseignes nécessaire

Si ce marché a perdu 250 millions d'euros, c'est pour deux raisons selon Yves Puget : "Il y a des priorités qui sont différentes pour les Français : la question du pouvoir d'achat est importante. Après, il y a la modernisation des enseignes. (...) Il faut absolument que les distributeurs modernisent leurs magasins".

À lire aussi
Le ministère de l'Économie et des Finances, communément appelé "Bercy" impôts
Impôts : pourquoi la taxe foncière augmente-t-elle ?

Il prend l'exemple d'Ikea, "l'enseigne de périphérie qui est venue à Paris il y a un mois en se modernisant, en abandonnant certains dogmes : ce n'est plus le parcours imposé, il y a de la livraison à domicile... Il se modernise", explique-t-il. "C'est le chemin que doit prendre Conforama. Est-ce que l'enseigne n'a pas un petit peu vieilli dans le look du magasin, mais également dans les produits proposés ? Pensez-vous que Conforama n'a pas vieilli avec sa clientèle ?", questionne-t-il.

Il évoque également le nombre de magasins de ce type, trop nombreux selon lui. "Entre 23 et 24 millions de m² pour le non-alimentaire, ce qui veut dire qu'il y a plus de 1.000 enseignes" en France. Yves Puget affirme néanmoins continuer "à croire en l'avenir du magasin", bien qu'il doute que l'enseigne, dans l'état actuel de ses finances, ait assez de moyens pour se moderniser. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Finances Entreprises Suppression d'emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants