1 min de lecture Médecine

Télémédecine : comment ça marche ?

ÉCLAIRAGE - De plus en plus de diagnostics médicaux sont posés à distance grâce à la téléconsultation, particulièrement dans les déserts médicaux. Tout patient peut y recourir avec l'accord de son praticien.

Votre médecin doit décider si la téléconsultation est adaptée à votre problème de santé.
Votre médecin doit décider si la téléconsultation est adaptée à votre problème de santé.
Duhieu
Sarah Duhieu
et AFP

Se soigner à distance ne fait plus peur. Six mois après l'entrée en vigueur du remboursement par la Sécu, 7.939 actes de téléconsultation ont été pris en charge, annonce ce mardi 26 mars l'Assurance maladie. Le nombre hebdomadaire moyen de téléconsultations est ainsi passé de 200 à la fin 2018, à plus de 700 depuis la mi-février.

La téléconsultation permet de consulter un médecin à distance, par exemple depuis son domicile, via un ordinateur ou une tablette équipée d'une caméra. Elle permet de faciliter l'accès aux soins, notamment dans les déserts médicaux.

Pour être pris en charge par téléconsultation, que ce soit pour un problème de santé occasionnel ou une maladie chronique, il est nécessaire que le médecin vous connaisse. Cela "implique que vous ayez eu au moins une consultation physique avec lui (cabinet, domicile patient ou établissement de santé) au cours des 12 derniers mois précédant la téléconsultation", détaille le site de l'Assurance maladie.

À lire aussi
L'entrée des urgences d'un centre hospitalier (illustration) hôpitaux
Les actualités de 6h30 - Grève des urgences : les syndicats des hôpitaux rejoignent le mouvement

Même tarif que chez le médecin

C'est le praticien qui prend la décision de vous examiner ou non à distance, après avoir pris connaissance de votre cas. Il doit ensuite vous envoyer un lien permettant de se connecter sur un site ou une application sécurisés. Lors de la téléconsultation, il pose davantage de questions pour compenser l'absence l'examen physique. Une fois son diagnostic établi, il fait parvenir une ordonnance par voie postale ou par mail.

Cet acte est facturé au même tarif qu'une consultation classique : le montant varie de 23 à 58,50 euros selon la spécialité (hors dépassements d'honoraires). Il est pris en charge par la Sécu à hauteur de 70% et par les complémentaires santé pour les 30% restants. Comme la carte vitale ne peut être lue pendant une téléconsultation, le patient doit avancer les frais par virement bancaire ou par chèque. Il se fera rembourser grâce à une feuille de soins.

Les médecins généralistes arrivent en tête au nombre d'actes facturés (40,2%), suivis par les autres spécialistes (32,2%) et les centres de santé (19,9%).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médecine Internet France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797296277
Télémédecine : comment ça marche ?
Télémédecine : comment ça marche ?
ÉCLAIRAGE - De plus en plus de diagnostics médicaux sont posés à distance grâce à la téléconsultation, particulièrement dans les déserts médicaux. Tout patient peut y recourir avec l'accord de son praticien.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/telemedecine-comment-ca-marche-7797296277
2019-03-26 20:29:52
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-R4xSbrlWX8ztj-yisqiIA/330v220-2/online/image/2019/0326/7797296486_votre-medecin-doit-decider-si-la-teleconsultation-est-adaptee-a-votre-probleme-de-sante.jpg