1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Tabac : pourquoi il y a eu 1 million de fumeurs en moins en 2017 en France
1 min de lecture

Tabac : pourquoi il y a eu 1 million de fumeurs en moins en 2017 en France

ÉCLAIRAGE - Le nombre de fumeurs a baissé de manière spectaculaire en France en un an. Une baisse qui s'explique par les mesures du gouvernement : l'augmentation des prix, mais aussi le remboursement des traitements.

Un buraliste présente des paquets de cigarettes neutres
Un buraliste présente des paquets de cigarettes neutres
Crédit : ALLILI MOURAD/SIPA
La hausse du prix du tabac est-elle vraiment efficace ?
07:23
La hausse du prix du tabac est-elle vraiment efficace ?
07:21
Tabac : un million de fumeurs en moins en 2017 en France
01:19
Julien Fautrat & La rédaction numérique de RTL

Un million de fumeurs en moins en un an. Le nombre de consommateurs de tabac a baissé de manière spectaculaire en France en 2017. Pour la première fois depuis 18 ans, on constate un vrai décrochage chez les plus pauvres et les jeunes.

Un phénomène qui s'explique par le paquet neutre, l'opération à succès "mois sans tabac" et surtout les prix de plus en plus dissuasifs. Geoffrey, 40 ans, a arrêté de fumer car les paquets étaient trop chers. "Quand j'ai commencé, le paquet était à un peu moins de 20 francs, aujourd'hui c'est 8 euros", explique-t-il. "Forcément, quand on regarde à la fin du mois on se dit qu'on ne peut pas aller se faire plaisir au restaurant parce qu'on a trop fumé ce mois-ci."

Les augmentations de prix ont fait évoluer les habitudes des consommateurs. Il y a moins de fumeurs mais aussi des clients qui changent de marque au gré des augmentations de prix. Un buraliste confirme : "Les gens se dirigent vers les prix les moins chers."

Remboursement des traitements anti-tabac

Mais cette politique ne marche pas sur tout le monde. "On a le corps qui en dépend, donc ce n'est pas qu'une question de prix", explique Véronique. Elle a tenté d'arrêter en mettant l'argent économisé dans une tirelire. "Ça a duré deux mois et puis j'ai repris la cigarette."

À lire aussi

Cette augmentation des prix ne permet donc pas à elle seule de dissuader tous les fumeurs dépendants. En parallèle, le gouvernement s'atèle donc à rendre les traitements anti-tabac plus accessibles. Certains patchs sont remboursés par la Sécurité sociale depuis le 20 mai.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/