3 min de lecture Tabac

Tabac : Agnès Buzyn vise "5 millions de fumeurs en moins en 2027"

INVITÉE RTL - Un million de fumeurs quotidiens ont arrêté la cigarette en un an selon le ministère de la Santé, qui se félicite de l'augmentation des prix du tabac.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Julien Courbet sera l'invité de Marc-Olivier Fogiel Crédit Image : ANNA-MARIA AREVALO / AFP | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
104761573555224952563
Clémence Bauduin
et AFP

Un peu plus de 6% de fumeurs réguliers ont arrêté la cigarette. Heureuse nouvelle à trois jours de la journée sans tabac : près d'un million de Français qui fumaient chaque jour ont arrêté en l'espace d'un an. "Si la baisse du tabagisme en France se poursuit, nous atteindront notre objectif qui est de 5 millions de fumeurs en moins en 2027", explique la ministre de la Santé Agnès Buzyn, invitée de RTL ce lundi 28 mai.

La ministre se félicite de ces chiffres et vante l'efficacité de l'augmentation des prix du tabac, amorcée par son cabinet depuis fin 2017. Cette hausse se poursuivra progressivement jusque 2020 pour atteindre 10 euros le paquet.

Lors des précédentes augmentations, des fabricants de cigarettes avaient décidé de rogner sur leurs marges pour baisser le prix à l'achat des paquets de cigarettes. "Ils ne pourront pas rogner leur marge indéfiniment, considère Agnès Buzyn. Plus nous allons augmenter le prix et les taxes, plus leur marge va diminuer et, à un moment donné, ils seront bien obligés d'appliquer l'augmentation des taxes pour obtenir les dix euros".

À lire aussi
Comment arrêter définitivement le tabac ? tabagisme
Strasbourg : les cigarettes vont être interdites dans les parcs publics

Des résultats voulus durables

Un peu plus tôt dans la journée, l'ancienne ministre de la Santé Marisol Touraine a salué sur RTL les fruits de sa politique. "J'y ai largement participé, nuance Agnès Buzyn, puisque à l'époque où je présidais l'Institut national du cancer, nous avions travaillé avec Marisol Touraine à un plan national de réduction du tabagisme et je dirais que nous pouvons savourer cette victoire toutes les deux", réagit la ministre de la Santé, invitée de RTL Soir ce lundi 28 mai. 

En 2017, 26,9% des 18-75 ans fumaient chaque jour, contre 29,4% un an auparavant, selon des chiffres dévoilés par le ministère. "Ces résultats sont encourageants, ils marquent une rupture", a déclaré Agnès Buzyn, dont la lutte contre le tabagisme est un des chevaux de bataille, lors d'une conférence de presse. "Avec la hausse de la fiscalité nous pouvons espérer que ces résultats soient pérennes", a-t-elle ajouté. 

L'une des tendances marquantes est la baisse parmi les fumeurs les plus défavorisés, pour "la première fois depuis 2000", selon le ministère. Parmi "les plus défavorisés", 34% fumaient chaque jour en 2017, contre 38,8% en 2016. Parmi les chômeurs, ils étaient 43,5% en 2017 contre 49,7% en 2016. "Le tabac est un vecteur d'inégalités. Il pèse particulièrement sur les plus défavorisés et cela s'aggrave", a commenté la ministre.

Des traitements anti-tabac désormais remboursés

Au premier trimestre 2018, les ventes de tabac avaient chuté de 9,1% en un an. Et en mars, juste après la hausse d'un euro du prix du paquet de cigarettes, les ventes ont perdu près de 20%. "Au-delà de la hausse de la fiscalité nationale, qui a déjà porté ses fruits, nous travaillons au niveau européen, sur le cadre fiscal européen", a indiqué la ministre. 

Outre la question du prix, les traitements anti-tabac ont progressivement commencé à être remboursés comme n'importe quel médicament, dans le cadre du volet prévention de la stratégie santé du gouvernement annoncé fin mars. Cette prise en charge va remplacer le forfait de 150 euros par an qui couvrait jusque-là les substituts nicotiniques (patchs, gommes, pastilles, inhaleurs...) prescrits sur ordonnance.

Une autre mesure spectaculaire de lutte contre le tabagisme était entrée en vigueur sous le précédent gouvernement : le paquet neutre (même couleur olivâtre pour toutes les marques, photos choc et avertissements en lettres capitales). "En France, je le rappelle, le tabac tue chaque jour 200 personnes (...) On sait qu'un fumeur sur deux mourra des suites du tabac", a martelé Agnès Buzyn, selon laquelle il faut "continuer cette lutte majeure contre l'un des plus grands fléaux de santé publique".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tabac Santé Fumeur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793561271
Tabac : Agnès Buzyn vise "5 millions de fumeurs en moins en 2027"
Tabac : Agnès Buzyn vise "5 millions de fumeurs en moins en 2027"
INVITÉE RTL - Un million de fumeurs quotidiens ont arrêté la cigarette en un an selon le ministère de la Santé, qui se félicite de l'augmentation des prix du tabac.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/tabac-un-million-de-fumeurs-reguliers-ont-arrete-la-cigarette-en-un-an-7793561271
2018-05-28 15:39:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7nZ-iXL7Vqb6EqwhR4SANA/330v220-2/online/image/2018/0528/7793561274_une-fumeuse-ecrase-sa-cigarette-illustration.jpg