1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : un Français sur trois ne veut pas être vacciné

VU DANS LA PRESSE - Un sondage du mois de mai soulignait déjà un scepticisme des Français vis-à-vis des vaccins.

5.000 personnes se sont portées volontaires pour la phase finale de test d'un vaccin
5.000 personnes se sont portées volontaires pour la phase finale de test d'un vaccin Crédit : GEORGES GOBET / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

La France et l'Union européenne ont d'ores et déjà commandé des centaines de millions de doses d'un éventuel vaccin contre le coronavirus, avant même qu'il ne soit créé. Pourtant, selon un sondage YouGov pour le HuffPost, 32% des Français affirment qu'il n'iraient pas se faire vacciner si la recherche aboutissait.

En mai 2020, une étude de la Fondation Jean-Jaurès et Conspiracy Watch révélait déjà une réticence française vis-à-vis de la vaccination. La moitié des personnes interrogées considéraient que les produits contenus dans les vaccins, comme l'aluminium, pouvaient être "très dangereux" pour la santé. Une affirmation qui n'était disputée que par un quart des répondants.

Un des motifs de rejet d'un vaccin contre le coronavirus serait, selon le sociologue Jeremy Ward interrogé par le HuffPost, la rapidité de la recherche et du développement, vu par certains comme un motif de dangerosité. L'efficacité d'un vaccin dépend du fait qu'un pourcentage très important de la population le reçoivent, pour protéger ceux qui ne peuvent pas se faire vacciner, notamment en raison d'allergies.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Vaccin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants