1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : les autorités valident le masque barrière pour le sport en intérieur
2 min de lecture

Coronavirus : les autorités valident le masque barrière pour le sport en intérieur

L'Afnor a publié le 13 février le cahier des charges préalable au lancement de la production d'un masque barrière pour le sport. Ce dernier devra permettre une respiration suffisante durant l'effort tout en assurant une filtration efficace du virus.

La pratique du sport avec un masque "classique" est désagréable.
La pratique du sport avec un masque "classique" est désagréable.
Crédit : Fabrice COFFRINI / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

C'est une première étape avant une hypothétique reprise du sport en intérieur. Les autorités ont validé ce week-end le cahier des charges permettant la fabrication d'un masque barrière dédié aux sportifs après plusieurs semaines de travaux. 

Développé depuis le mois de juin à l'initiative de Décathlon avec le concours du ministère des Sports et de l'Union Sport et Cycle et de 70 professionnels du sport et du textile, ce masque ergonomique répond à des exigences de respirabilité, de maintien, de gestion de l'humidité et de filtration du virus (catégorie 1) pour permettre au public d'allier une pratique sportive avec le respect des gestes barrières. 

Le masque a reçu le feu vert de l'AFNOR le 13 février qui a mis en ligne le référentiel à respecter pour sa fabrication afin de permettre aux industriels de lancer la production à grande échelle. 

Le document liste une série d'exigences portant sur le dispositif d'ajustage à la tête, l'efficacité de filtration du matériau, ses dimensions, la résistance respiratoire, la perméabilité à l'air ainsi que la teneur en dioxyde de carbone de l'air inhalé. Le porteur doit par exemple pouvoir ventiler durant une dizaine de minutes sous le masque pendant l'effort. L'accessoire doit aussi être réutilisable et lavable au moins dix fois en machine.

Premiers modèles commercialisés d'ici un mois

À lire aussi

Le masque doit désormais être homologué pour pouvoir être commercialisé à grande échelle. "Je souhaite que les fabricants s’en emparent pour proposer des masques adaptés à la pratique en intérieur en toute sécurité et accélérer la réouverture des salles et gymnases", a tweeté la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, en marge de la présentation du cahier des charges, le 13 février.

Plusieurs entreprises ont déjà lancé la production de ce masque sportif. Salomon a pris de l'avance au côté de l'entreprise ardéchoise Chamatex et espère vendre ses premiers modèles dans une dizaine de jours. Decathlon vise une commercialisation à la fin du premier trimestre 2021 avec un modèle proposé en plusieurs tailles adultes et destiné à diverses disciplines sportives en extérieur et en salle.

Le prototype de masque barrière pour les sportifs conçu par Decathlon
Le prototype de masque barrière pour les sportifs conçu par Decathlon
Crédit : Decathlon

La mise sur le marché des premiers masques sportifs ne sera pas synonyme de réouverture des salles de sport. Les autorités rappellent qu'ils sont simplement l'un des outils qui permettront de pratiquer une activité sportive en intérieur de façon sécurisée lorsque la situation sanitaire le permettra.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/