2 min de lecture Match amical

VIDÉOS - France-Espagne : le but de Griezmann refusé et celui de Deulofeu validé

L'équipe de France a été victime de l'Espagne, (2-0) mardi 28 mars en match amical, mais aussi de l'arbitrage vidéo, qui a permis de refuser un but français mais accordé le deuxième but espagnol.

48e minute mardi 28 mars 20107 : après appel à la vidéo, l'arbitre de France-Espagne refuse le but d'Antoine Griezmann
48e minute mardi 28 mars 20107 : après appel à la vidéo, l'arbitre de France-Espagne refuse le but d'Antoine Griezmann Crédit : Capture d'écran TF1
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
et AFP

Outre les premières titularisations sous le maillot frappé du coq du Monégasque Kylian Mbappé et du Lyonnais Corentin Tolisso, ce 35e match entre la France et l'Espagne restera marquée par la première utilisation en France de l'assistance vidéo par l'arbitre. Les hommes de Didier Deschamps s'en souviendront, même s'il n'y a aucune injustice à souligner. Juste un concours de circonstance.

Le plus espagnol des Bleus, Antoine Griezmann, en a été la première victime. Malgré la célébration avec ses coéquipiers dès le retour des vestiaires (48e), après une première période largement à l'avantage des Espagnols, l'attaquant de l'Atlético de Madrid voyait son but de la tête annulé de longues secondes plus tard. La raison : un hors-jeu de son passeur, Layvin Kurzawa, détecté par l'assistant vidéo (48e).

Cet assistance à l'arbitrage par la vidéo pour les actions dans le jeu et non sur la ligne de but - goal line technology - souriait décidément aux Espagnols, puisqu'à la réception d'un centre de Jordi Alba, le but de Gerard Deulofeu (78e), d'abord signalé hors-jeu par le juge de touche, a été validé là encore à l'issue d'une communication entre l'arbitre central et son assistant vidéo. 

À lire aussi
Anthony Martial avec les Bleus à Cologne le 14 novembre 2017 Match amical
Allemagne-France : comme une grande victoire pour les Bleus

Installée dans le camp français en première période, récitant son football de passes, l'Espagne avait trouvé la faille quelques minutes plus tôt (68e). Pour sa première cape, le Monégasque Tiémoué Bakayoko, remplaçant du Parisien Adrien Rabiot à la pause, était malheureux en adressant une passe en retrait hasardeuse dans la surface française aboutissant à une faute de Laurent Koscielny sur Deulofeu. David Silva se chargeait de transformer le penalty.

Forcément interrogé sur le sujet à l'issue de la rencontre, Didier Deschamps, fataliste, a estimé que "c'est l'évolution du football". "Si c'est vérifié et que c'est juste, pourquoi pas ? C'est en notre défaveur aujourd'hui, s'il n'y avait pas eu la vidéo, ça aurait peut-être été différent". Pour son homologue espagnol Julen Lopetegui, "la victoire n'est pas marquée par l'arbitrage mais par l'excellent travail et comportement de mes joueurs. L'arbitrage a rendu la justice dans le match, il a réglé ces deux actions de façon juste".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Match amical Équipe de France de football Espagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787862112
VIDÉOS - France-Espagne : le but de Griezmann refusé et celui de Deulofeu validé
VIDÉOS - France-Espagne : le but de Griezmann refusé et celui de Deulofeu validé
L'équipe de France a été victime de l'Espagne, (2-0) mardi 28 mars en match amical, mais aussi de l'arbitrage vidéo, qui a permis de refuser un but français mais accordé le deuxième but espagnol.
http://www.rtl.fr/sport/football/videos-france-espagne-le-but-de-griezmann-refuse-et-celui-de-deulofeu-valide-7787862112
2017-03-28 23:32:00
http://media.rtl.fr/cache/AJu3-VRHgwnfaiMXbyLOQw/330v220-2/online/image/2017/0328/7787862229_48e-minute-apres-appel-a-la-video-l-arbitre-de-la-rencontre-refuse-le-but-d-antoine-griezmann.jpg