2 min de lecture Ligue des champions

PSG-Real : pourquoi ce tirage fait peur à Madrid

ÉCLAIRAGE - Vécu comme le pire tirage possible pour les Parisiens en France, le 8e de finale de Ligue des champions face au Real ne fait pas que des heureux dans la capitale espagnole.

Toni Kroos à la lutte avec Adrien Rabiot en novembre 2015
Toni Kroos à la lutte avec Adrien Rabiot en novembre 2015 Crédit : Ruben Albarran/REX Shut/SIPA
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

"La main du diable", titre L'Équipe mardi 12 décembre en lettres capitales sur sa Une pour aborder le tirage au sort des huitièmes de finale la Ligue des champions, qui verra donc le PSG se frotter au Real Madrid

La main en question est celle du directeur des compétitions de l'UEFA, Giorgio Marcheti, qui a donc sorti du chapeau le club espagnol, double tenant du titre.

Éjecté au même stade de la compétition la saison passée par le FC Barcelone au terme d'une folle "remontada", le club parisien pourrait encore voir son rêve de conquête européenne brisé avant même la fin de l'hiver

À lire aussi
Zinédine Zidane le 9 janvier 2018 Ligue des champions
Real-PSG : entre Zidane et Emery, le match a déjà commencé

Mais sur le papier, il a bien sûr les moyens de rivaliser après son recrutement galactique de l'été dernier et les arrivées notamment de Neymar et Mbappé.

Si les questions sur le potentiel réel de ce Paris version 2017-2018 et sur la capacité d'Emery à mener son équipe sur le toit du continent sont revenues après la déroute à Munich (3-1), le vice-champion de France reste un adversaire redouté.

Même à Madrid, le club le plus titré dans l'épreuve (12 fois). "Le tirage au sort de la peur", "Le tirage empoisonné". Voilà comment a de son côté réagi la presse sportive madrilène à l'annonce du choc à venir.

Le rédacteur en chef de "AS" sous le choc

La réaction du rédacteur en chef du journal madridista As Tomas Roncero, au moment où le petit papier avec le nom du PSG a été présenté, en dit également long sur la peur de voir le Real éliminé. "Le PSG !", s'exclame-t-il avant de taper sur une table, de se prendre le visage dans les mains, de serrer les poings en grimaçant.

Au micro de beIN Sport Espagne, Emilio Butragueño, l'ancien attaquant et actuel ambassadeur des Merengues, ne cachait pas non plus ses craintes. 

"C’est le choc de ces huitièmes de finale. Le PSG a recruté des joueurs impressionnants et chaque saison ils sont encore plus forts. C’est une équipe très, très dangereuse. On devra être à notre meilleur niveau".

Passé favorable aux Parisiens

Le passé, certes plus très récent lors des matches à élimination directe, penche en outre du côté parisien. Il y a bien sûr le souvenir de cette incroyable soirée de mars 1993, avec une victoire 4-1 au bout du bout du temps additionnel, pour renverser la défaite 3-1 de l'aller en quart de finale de la Coupe de l'UEFA. 

La saison suivante, le PSG dominait encore la "Maison Blanche" en quarts de Coupe des vainqueurs de coupes. Face à la Juve, autre adversaire dont Paris aurait pu hériter, le bilan n'est pas tout à fait le même...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Paris Saint-Germain Real Madrid
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791386167
PSG-Real : pourquoi ce tirage fait peur à Madrid
PSG-Real : pourquoi ce tirage fait peur à Madrid
ÉCLAIRAGE - Vécu comme le pire tirage possible pour les Parisiens en France, le 8e de finale de Ligue des champions face au Real ne fait pas que des heureux dans la capitale espagnole.
http://www.rtl.fr/sport/football/football-psg-real-tirage-ligue-des-champions-7791386167
2017-12-12 14:24:53
http://media.rtl.fr/cache/L8_yoNf-3vmVYnsXf842Ow/330v220-2/online/image/2017/1212/7791386615_toni-kroos-a-la-lutte-avec-adrien-rabiot-en-novembre-2015.jpg