2 min de lecture Coupe du Monde 2018

Coupe du monde 2018 : est-ce un bon tirage pour les Bleus ?

ÉCLAIRAGE - L'équipe de France a hérité de l'Australie, du Pérou et du Danemark au 1er tour du Mondial en Russie.

Didier Deschamps prend la pose avec Marcel Desailly et Hervé Renard, vendredi 1er décembre lors du tirage au sort à Moscou
Didier Deschamps prend la pose avec Marcel Desailly et Hervé Renard, vendredi 1er décembre lors du tirage au sort à Moscou Crédit : Mladen ANTONOV / AFP
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Les Bleus sont fixés et ne pouvaient pas espérer beaucoup mieux. Même si certains acteurs du football, comme le président de la Fédération Française de Football (FFF), Noël Le Graët, estiment qu'il n'y a plus de petites nations et que tous les participants à une Coupe du monde ne sont pas là par hasard, hériter de l'Australie, du Pérou et du Danemark ressemble à un très bon tirage.

En premier lieu, ces trois adversaires ont décroché leur qualification en passant par des barrages. Intercontinentaux pour les Australiens et les Péruviens, respectivement contre le Honduras, après avoir peiné contre la Syrie, et contre la Nouvelle-Zélande. Face à l'Irlande pour les Danois, deuxièmes de leur groupe éliminatoire derrière la Pologne et devant le Monténégro, la Roumanie, l'Arménie et le Kazakhstan.

Pas de résultat récent significatif

Le passé de ces trois nation n'invite pas non plus à la crainte. Non qualifié en 2006 et 2010, le Danemark n'a dépassé le premier tour qu'à trois reprises, en 1986 (8es), 1998 (quart) et 2002 (8es). Quart de finaliste en 1970, le Pérou ne s'était plus invité à la table des grands depuis 1982. Certes présente sans discontinuer pour la 4e édition de suite, l'Australie n'a atteint les 8es qu'une fois (2006).

À lire aussi
Hugo Lloris et les Bleus effectuent un "clapping" avec leur public, mardi 10 octobre 2017 équipe de France de football
"C'était quoi le style de jeu de l'équipe de France en 1998 ?", s'interroge Lloris

"Ça aurait pu être pire", a admis Didier Deschamps à l'issue du tirage au sort. Le sélectionneur prendra toutefois bien soin de rappeler à son groupe de ne pas prendre de haut ses trois adversaires, même si seul le Danois Christian Eriksen évolue dans un club de premier plan, Tottenham. L'Australien le plus dangereux se nomme Tim Cahill, 37 ans, et le Péruvien à surveiller est Jefferson Farfan, 33 ans.

Argentine, Islande, Croatie ou Nigeria en 8es

Quart de finaliste face à l'Allemagne il y a quatre ans, la France débutera son parcours le samedi 16 juin face à l'Australie à Kazan à 12h, heure française. Le jeudi 21 juin, elle se frottera au Pérou à Ekaterinbourg, à 14h. Le match face au Danemark est prévu le mardi 26 juin à Moscou, à 16h.

Si les Bleus terminent à l'une des deux premières places de ce Groupe C, ils retrouveront en 8es un adversaire issu du groupe D : Argentine, Islande, Croatie ou Nigeria - le 1er rencontre le 2e de l'autre groupe. Dans l'hypothèse où ils terminent la phase de groupes en tête, les Français retrouveraient en quarts le vainqueur d'un Uruguay-Portugal ou Espagne, puis le Brésil en demie et l'Allemagne ou l'Argentine en finale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde 2018 Équipe de France de football Didier Deschamps
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791228684
Coupe du monde 2018 : est-ce un bon tirage pour les Bleus ?
Coupe du monde 2018 : est-ce un bon tirage pour les Bleus ?
ÉCLAIRAGE - L'équipe de France a hérité de l'Australie, du Pérou et du Danemark au 1er tour du Mondial en Russie.
http://www.rtl.fr/sport/football/coupe-du-monde-2018-est-ce-un-bon-tirage-pour-les-bleus-7791228684
2017-12-01 18:30:02
http://media.rtl.fr/cache/P6d9Kq-Vx9ygATWNOyf89g/330v220-2/online/image/2017/1201/7791228749_didier-deschamps-prend-la-pose-avec-marcel-desailly-et-herve-renard-vendredi-1er-decembre-lors-du-tirage-au-sort-a-moscou.jpg