2 min de lecture Équipe de France de football

Coupe du Monde 2018, Benzema, Cantona... Noël Le Graët répond sur RTL

INVITÉ RTL - Le président de la Fédération française de football balaie tous les sujets de l'actualité des Bleus, qui connaîtront leurs trois adversaires vendredi 1er décembre.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Télécharger INVITE DE RTL SOIR DU 30/11/2017 Crédit Image : PIERRE RAPHAEL/SIPA | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
La page de l'émission
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
et Marc-Olivier Fogiel

Espagne, Sénégal et Japon ? Colombie, Suède et Nigeria ? Pérou, Iran et Panama ? L'équipe de France de football sera fixée sur ses trois adversaires au premier tour le vendredi 1er décembre, à Moscou (16 heures), lors du tirage au sort de la phase de groupes. La compétition se déroulera du 14 juin au 15 juillet 2018.

À la veille de ce "moment important", le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, assure ne pas être inquiet et ne pas avoir de tirage idéal. Il préférerait toutefois éviter plusieurs nations européennes, comme l'Espagne, l'Angleterre, la Croatie, "très très costauds", ou encore la Suisse et la Suède.

Il se méfie aussi de "nations qui se développent de façon extrêmement intelligente", comme la Serbie, le Nigeria ou le Japon.

À lire aussi
Le Stade de France le jour de son inauguration, le 22 janvier 1998 Paris
Le Stade de France fête ses 20 ans : écoutez le "Mégasport" du 28 janvier 1998 sur RTL

Dire qu'on est les meilleurs, ce serait prétentieux et pas juste

Noël Le Graët
Partager la citation

Quel que soit son groupe, la France vise de toute façon la qualification pour la phase à élimination directe. Quatre ans après le quart de finale perdu contre l'Allemagne (1-0), le président de la "3F" aimerait aller plus loin, "qu'on atteigne le dernier carré". "On sera très compétitifs parce que Didier (Deschamps, ndlr) est un sacré gagneur, ajoute-t-il. Mais dire qu'on est les meilleurs, ce serait prétentieux et pas juste".

Sur la prolongation du sélectionneur jusqu'en 2020 quel que soit le parcours des Bleus en Russie, Le Graët réaffirme qu'il souhaite "qu'il soit complètement sécurisé pendant cette compétition. Les joueurs doivent avoir une considération pour l'homme qui les dirige - ils l'ont - et celui qui dirige ne doit pas avoir le soucis du lendemain".

Il ne m'appartient pas de lui dire 'Fais jouer Pierre, Paul ou Jacques'

Noël Le Graët
Partager la citation

Au sujet de Karim Benzema, se permettra-t-il d'organiser une rencontre tripartite ? Non. "Didier est le patron de la sélection, il ne m'appartient pas de lui dire 'Fais jouer Pierre, Paul ou Jacques'". Enfin, pour l'homme de 75 ans, en poste depuis 2011, Deschamps "a eu raison" de porter plainte contre Éric Cantona pour diffamation. "Imaginez que Didier ait eu des propos ou un comportement raciste... Quand vous regardez l'équipe qu'il compose depuis des années, je pense que ce mot ne convient pas du tout", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Équipe de France de football Didier Deschamps Coupe du Monde 2018
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791214737
Coupe du Monde 2018, Benzema, Cantona... Noël Le Graët répond sur RTL
Coupe du Monde 2018, Benzema, Cantona... Noël Le Graët répond sur RTL
INVITÉ RTL - Le président de la Fédération française de football balaie tous les sujets de l'actualité des Bleus, qui connaîtront leurs trois adversaires vendredi 1er décembre.
http://www.rtl.fr/sport/football/coupe-du-monde-2018-benzema-cantona-noel-le-graet-repond-sur-rtl-7791214737
2017-11-30 18:40:00
http://media.rtl.fr/cache/cCylY5Pzvh4XI981IM32bQ/330v220-2/online/image/2016/0412/7782791868_didier-deschamps-et-noel-le-graet-mardi-29-mars-2016-au-stade-de-france.jpg