3 min de lecture Sexe

Contraception : les garçons sont-ils prêts à utiliser une pilule pour hommes ?

ASK A BOY - À l'heure où la science fait des progrès prometteurs concernant la contraception masculine, les représentants de cette gent accepteraient-ils de se plier aux exigences de cette méthode si contraignante ?

Dans "Limitless", c'est une pilule d'un tout autre genre qu'ingurgite Bradley Cooper
Dans "Limitless", c'est une pilule d'un tout autre genre qu'ingurgite Bradley Cooper Crédit : Gaumont Distribution
Benjamin Pierret

Le même cachet, tous les jours, à la même heure. Une contrainte incontournable pour de nombreuses femmes si elles souhaitent profiter pleinement de leur vie sexuelle, et dont peuvent découler des semaines d'angoisse en cas d'un seul oubli : la pilule contraceptive. Une meilleure ennemie avec laquelle seule la gent féminine doit composer depuis près de 50 ans. Et ce, grâce à Lucien Neuwirthun sénateur français qui s'est battu pour une législation sur la contraception. Une loi qui, depuis qu'elle a été promulguée le 28 décembre 1967, ne touche que les femmes. Mais les choses pourraient peut-être changer

Comme le rapporte Courrier International, une étude publiée en octobre 2016 laisse entrevoir une véritable révolution de la contraception. Des essais cliniques concluants ont tenté de mettre au point une méthode par injections à destination des hommes. Mais cette publication s'est accompagnée d'une polémique : les essais ont été arrêtés à cause d'effets secondaires, parmi lesquels "l’acné, des douleurs à l’endroit où les injections étaient faites, une augmentation de la libido et des troubles de l’humeur". Autant de symptômes souvent bien connus... des utilisatrices de la pilule

À lire aussi
Quels livres allez-vous dévorer cet été ? Sexo
Sexe : 6 livres à lire cet été pour se cul(tiver)

Les hommes avancent-ils aussi vite que la science ? Seraient-ils prêts à prendre en mains eux-mêmes la responsabilité de ne pas concevoir d'enfant, au risque de voir quelques petits désagréments se présenter ? Pour le savoir, Girls a posé la question à trois d'entre eux. 

Fabien : "Le risque ne me traverse pas l'esprit"

"Je suis beaucoup trop tête en l'air. De toute façon, si je ne suis pas dans une relation sérieuse, j'utilise toujours un préservatif. L'oublier m'est impensable. Au-delà du risque de mettre enceinte ma partenaire, j'ai trop peur des MST

Puisque je sors toujours couvert, le risque de concevoir un enfant ne me traverse pas l'esprit. Si la capote craque, il y a toujours la solution de la pilule du lendemain. De fait, je ne serais pas particulièrement rassuré de savoir que je peux prendre en mains ma propre contraception. 

J'accepterais si ma copine en avait marre de prendre la pilule

Fabien
Partager la citation

La seule situation dans laquelle je pourrais l'envisager serait si j'étais en couple avec une fille qui en a marre de la pilule et qui ne veut pas utiliser de préservatifs. Et évidemment, je ferais le maximum pour ne pas oublier de la prendre."

Olivier : "Je ne l'envisagerais que dans le cas d'une relation sérieuse"

"J'aime l'idée que l'on puisse partager cette charge au sein du couple. Avec les méthodes hormonales actuelles, les femmes sont les seules responsables. Cela ne me gênerait pas, et nous en discuterions avec ma copine. Mais cette éventualité n'interviendrait que dans le cas d'une relation sérieuse

En revanche, je n'en ressentirais pas le besoin si j'étais célibataire. Je me protège toujours et le préservatif est quand même moins contraignant. Je ne pense pas à ce risque lorsque je couche avec quelqu'un : je dissocie vraiment le sexe et la procréation. Si une pilule à destination des hommes était commercialisée, je resterais sur le préservatif."

Yohan : "Prendre la pilule me dérangerait vraiment"

"La pilule ne me tente pas trop. Il y en a déjà une qui marche bien à destination des femmes, je ne vois pas pourquoi on devrait en rajouter une pour les hommes. En disant cela je sais très bien que mon argumentation ne tient pas, mais honnêtement, prendre la pilule me dérangerait vraiment. Je ne sais pas pourquoi on insiste là-dessus. C'est peut-être utile pour ceux qui couchent avec tout ce qui bouge. Ce n'est pas mon cas.  

Je préférerais prendre une pilule plutôt que de ne pas du tout faire l'amour

Yohan
Partager la citation

Je ne ressens pas le besoin d'un traitement hormonal. Et je pars aussi du principe que mes partenaires font attention, parce que le risque est encore plus grand pour elles que pour nous. Si elle était commercialisée, il faudrait vraiment que ma copine me l'impose pour que je me mette à prendre la pilule. D'autant que le caractère expérimental me ferait peur. Mais à choisir, je préférerais évidemment prendre un contraceptif plutôt que de ne pas du tout faire l'amour."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexe Couple Contraception
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786667887
Contraception : les garçons sont-ils prêts à utiliser une pilule pour hommes ?
Contraception : les garçons sont-ils prêts à utiliser une pilule pour hommes ?
ASK A BOY - À l'heure où la science fait des progrès prometteurs concernant la contraception masculine, les représentants de cette gent accepteraient-ils de se plier aux exigences de cette méthode si contraignante ?
http://www.rtl.fr/girls/intime/contraception-les-garcons-sont-ils-prets-a-utiliser-une-pilule-pour-hommes-7786667887
2017-02-09 09:05:00
http://media.rtl.fr/cache/lwHtFW9w9kGjxW3ySvv1ng/330v220-2/online/image/2017/0110/7786671951_bradley-cooper.jpg