3 min de lecture LGBT

Homophobie : le lexique pour tout comprendre des discriminations LGBTQ+

À l'occasion de la Journée internationale contre les LGBTphobies, on vous explique les mots pour tout comprendre des discriminations auxquelles la communauté LGBTQ+ (lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, trans et queer) doit faire face au quotidien.

La "LGBTphobie" concerne les actes de violences envers la communauté LGBTQ+
La "LGBTphobie" concerne les actes de violences envers la communauté LGBTQ+ Crédit : Unsplash/Oliver Cole
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

La France n'est pas épargnée par les discriminations envers la communauté LGBTQ+ (lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, trans et queer) . Si le classement annuel de Rainbow Europe la situe à la sixième place des pays où il est le plus favorable de vivre pour une personne LGBTQ+ (derrière Malte, la Belgique, la Norvège, le Royaume-Uni et la Finlande), l'association SOS Homophobie fait état des lieux d'une France où les actes rapportés allant à l'encontre des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans ou queer ont augmenté de 4,5 % en 2017 par rapport à 2016.

Le concept derrière le terme "LGBTphobies" vous paraît abstrait ? À l'occasion de la Journée internationale contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie, ce jeudi 17 mai (date correspondant au 17 mai 1990, jour où l'Organisation mondiale de la santé a retiré l'homosexualité de la liste des maladies mentales), découvrez un lexique pour tout comprendre des discriminations que subissent, au quotidien, les personnes appartenant à la communauté LGBTQ+ et qu'utilise le milieu militant pour s'exprimer sur ces sujets. 

Que veut dire "LGBTphobies" ?

LGBTphobies : ce terme est un dérivé de "homophobie" qui renvoie aux actes violents, directs ou indirects, à la haine et/ou au rejet adressés à l'encontre des personnes homosexuelles en raison de leur orientation sexuelle. Le terme aujourd'hui préféré - "LGBTphobies" - permet d'inclure un plus large spectre des identités et orientations sexuelles telles que les personnes lesbiennes, gays, trans, bisexuelles mais aussi les personnes queer ou encore intersexe.

Lesbophobie : désigne "les formes d’homophobie qui visent spécifiquement les lesbiennes", précise le site de l'association SOS Homophobie. Les femmes lesbiennes - ou celles qui sont identifiées comme telles selon certains stéréotypes - doivent faire face à une intersectionnalité des discriminations, c'est-à-dire qu'elles subissent à la fois le sexisme et l'homophobie.

Gayphobie : désigne également toutes "attitudes ou manifestations de mépris, de rejet ou de haine envers des personnes gays", explique SOS Homophobie. 

À lire aussi
Laura Flessel et Marlène Schiappa sous l'objectif d'Olivier Ciappa pour une campagne contre l'homophobie homophobie
Schiappa et Flessel forment un couple pour une photo contre l'homophobie
Les personnes LGBTQ+ subissent des discriminations en raison de leur genre ou de leur orientation sexuelle
Les personnes LGBTQ+ subissent des discriminations en raison de leur genre ou de leur orientation sexuelle Crédit : Unsplash/Yannis Papanastasopoulos

Biphobie : même définition que la "gayphobie" mais qui concerne les personnes bisexuelles. Le rapport annuel de SOS Homophobie souligne que ce mot reste en grande majorité inconnu du grand public comme des dictionnaires. Les maux en revanche, "sont bien réels" et peuvent parfois venir de personnes elle-même issues de la communauté LGBTQ+.

Transphobie : désigne enfin les discriminations et ensemble de violences subies par les personnes trans, c'est-à-dire que leur identité de genre ne correspond pas au genre qu'on leur a attribué ("assigné", dit-on dans le jargon militant) à la naissance et qui correspond au sexe biologique. 

Les concepts autour des LGBTphobies

Hétérocentrisme : ce terme renvoie au fait que les identités et orientations sexuelles sont invisibilisées par rapport à l'hétérosexualité, une orientation sexuelle perçue comme étant la "norme" ou toujours envisagée par défaut.

Hétéronormatif : est un adjectif qui "qualifie de son côté une personne qui pense que l'hétérosexualité est la seule et unique orientation sexuelle possible", explique le site L'Internaute.

Outing : à la différence du "coming out", l'outing est le fait de dévoiler l'identité ou l'orientation sexuelle de quelqu'un sans son consentement. Comme le souligne SOS Homophobie, il s'agit d'une atteinte à la vie privée. 

Le 17 mai est la Journée internationale contre les LGBTphobies
Le 17 mai est la Journée internationale contre les LGBTphobies Crédit : Unsplash/Tayla Kohler

Abstinence : désigne le fait que les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes "doivent respecter une période d'abstinence de 12 mois a minima pour être donneurs" de sang, rappelle SOS Homophobie.

Gay-friendly : lieux privés ou publics (quartiers, bars, boîtes de nuit, commerces, etc.) se déclarant ouverts, solidaires et sécurisés pour les homosexuels. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
LGBT Genre Sexualité
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793403875
Homophobie : le lexique pour tout comprendre des discriminations LGBTQ+
Homophobie : le lexique pour tout comprendre des discriminations LGBTQ+
À l'occasion de la Journée internationale contre les LGBTphobies, on vous explique les mots pour tout comprendre des discriminations auxquelles la communauté LGBTQ+ (lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, trans et queer) doit faire face au quotidien.
http://www.rtl.fr/girls/identites/homophobie-le-lexique-pour-tout-comprendre-des-discriminations-lgbt-7793403875
2018-05-17 08:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Xxr_yZJo-tOA9obMUGgWbQ/330v220-2/online/image/2018/0516/7793405851_la-lgbtphobie-concerne-les-actes-de-violences-envers-la-communaute-lgbtq.jpg