4 min de lecture Cinéma

"Wonder Woman" : les 3 révélations du film dédié à l'Amazone de DC Comics

NOUS L'AVONS VU - L'intrigue du film "Wonder Woman" réalisé par Patty Jenkins nous en apprend plus sur l'histoire de l'héroïne, avec quelques retournements de situations. Attention, spoilers.

Gal Gadot incarne Wonder Woman au cinéma
Gal Gadot incarne Wonder Woman au cinéma Crédit : WARNER BROS. ENTERTAINMENT INC. AND RATPAC ENTERTAINMENT, LLC / Clay Enos
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Wonder Woman arrive enfin au cinéma. Après une première apparition remarquée dans Batman V Superman de Zack Snyder en 2016, l'Amazone de DC Comics (incarnée par Gal Gadot) s'apprête à dévoiler son histoire le 7 juin dans les salles.

Réalisé par Patty Jenkins, le film a déjà enregistré un record lors de sa sortie en salles en Amérique du Nord : celui du meilleur démarrage pour un long-métrage réalisé par une femme. Une bonne nouvelle qui s’ajoute aux notes positives décernées par la presse américaine, qui semble enfin mettre un terme à la "malédiction" des blockbusters DC Comics / Warner Bros, souvent décriés par les fans.

À lire aussi
Superman dans le dernier trailer de "Justice League" Cinéma
"Justice League" : pourquoi le visage de Superman pose problème


Effectivement Patty Jenkins met la barre très haut pour Wonder Woman avec des scènes d'actions très convaincantes dès le début du film avec l'entraînement des Amazones sur l'île de Themyscira, puis lors du face à face de Wonder Woman contre les Allemands. Certains pourront reprocher à la réalisatrice l'usage, parfois injustifié, du slow-motion, les autres ne pourront que reconnaître qu'il est le premier film DC Comics avec des scènes de combats aussi époustouflantes. 

>
WONDER WOMAN – Rise of the Warrior [Official Final Trailer]

Mais avant de voir Diana Prince en action avec son costume, il faudra patienter. On découvre d'abord son enfance sur l'île grecque, entourée des Amazones, puis sa rencontre avec le capitaine américain Steve Trevor (Chris Pine) qu'elle suit jusqu'à Londres pour mettre un terme à la Première Guerre mondiale. Au-delà du synopsis officiel, le blockbuster regorge bien sûr de révélations et de twists dans l'intrigue que vous allez pouvoir découvrir. Attention, les spoilers sont juste après le GIF.

1. "Wonder Woman" est indépendant des autres films DC Comics

Si Wonder Woman a bien démarré au cinéma dans Batman V Superman en 2016, son histoire est complètement indépendante du reste de la chronologie des films DC. Et cela fait du bien de ne pas chercher les connections entre tous les films. Alors oui, Wonder Woman s’ouvre sur le cadeau de Bruce Wayne à notre héroïne vu dans le film de Zack Snyder : la photo sur le champ de bataille de Wonder Woman entourée de quatre hommes, mais, c'est très rapide. Ce n'est pas Bruce Wayne le point de départ de l'histoire, mais la photo. 

L’héroïne, qui est aussi la narratrice de l'histoire, nous emmène alors en Grèce, 100 ans avant l'histoire de Batman V Superman. Avec ce choix de réalisation, Patty Jenkins a donc eu une totale liberté dans l'histoire de Diana, sans avoir besoin de la rattacher au futur film où elle apparaîtra : Justice League en novembre prochain.

2. Diana Prince est en réalité celle qui peut tuer Arès

Le grand ennemi des Amazones, comme le révèle la reine Hippolyta à sa petite Diana, c'est Arès le dieu de la Guerre. Un être rongé par la haine, qui ne fait qu'apporter les conflits, la mort et la destruction dans le monde des hommes. Des millénaires après avoir été blessé grièvement par son père Zeus, Arès planifie sa vengeance. En prévision de son retour, Zeus a offert aux Amazones l'épée "God Killer", qui fascine notre jeune héroïne. 

Diana adulte décide de la voler pour partir avec Steve Trevor contre le dieu Arès et mettre un terme à la Première Guerre mondiale. Mais, lorsqu'elle se retrouve enfin face au dieu de la Guerre, l'épée n'est d'aucune utilité, car c'est en réalité Diana qui a le pouvoir d'anéantir le dieu. Une découverte qui la surprend puisque sa mère et les Amazones ne lui ont jamais révélé la vérité.  

3. Sir Patrick est Arès

C'est un retournement de situation surprenant. Pendant toute l'histoire, Diana et les spectateurs sont persuadés que le nazi Ludendorff, qui met en place des gaz toxiques avec le Docteur Poison et veut faire échouer l'Armistice, est en fait le dieu Arès déguisé. Mais lorsqu'à la fin du film, Diana lui transperce le cœur, le conflit ne s'arrête pas. Diana s'est-telle trompée de personne ? Ou la Première Guerre mondiale n'a pas été déclenchée par Arès ? Dans les deux cas, notre héroïne est désemparée et pense qu'elle ne peut plus rien pour sauver l'humanité. 

Quelle surprise alors de découvrir que Sir Patrick (David Thewlis de la saga Harry Potter), le lord britannique qui a aidé Diana et Steve à partir en mission cachée en France pour tuer Ludendorff est bien le dieu de la Guerre. Malgré cette révélation, la scène de combat pourrait décevoir certains fans : la moustache de Sir Patrick ne colle pas du tout avec son armure, ni son physique. La scène reste tout de même bluffante lorsque Diana se lance dans les airs et accompli son destin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Super Dc Comics
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788858776
"Wonder Woman" : les 3 révélations du film dédié à l'Amazone de DC Comics
"Wonder Woman" : les 3 révélations du film dédié à l'Amazone de DC Comics
NOUS L'AVONS VU - L'intrigue du film "Wonder Woman" réalisé par Patty Jenkins nous en apprend plus sur l'histoire de l'héroïne, avec quelques retournements de situations. Attention, spoilers.
http://www.rtl.fr/culture/super/wonder-woman-les-3-revelations-du-film-dedie-a-l-amazone-de-dc-comics-7788858776
2017-06-07 11:38:00
http://media.rtl.fr/cache/eyurEfWrDXH1k9RAhYxeOw/330v220-2/online/image/2017/0606/7788861480_gal-gadot-incarne-wonder-woman-au-cinema.jpg