4 min de lecture Télévision

"L'Amour est dans le pré" : premières tensions entre les prétendants

Après les émouvants speed-dating, cinq agriculteurs passent leurs premières journées avec leurs soupirant(e)s et apprennent à se connaître. Mais tout ne sera pas rose pour les prétendants.

Les agriculteurs profitent d'une balade en tracteur avec leurs soupirantes
Les agriculteurs profitent d'une balade en tracteur avec leurs soupirantes Crédit : Capture d'écran M6
Manon Bricard
Manon Bricard
Journaliste

Après de rapides têtes à têtes dans un restaurant parisien, les agriculteurs de L'Amour est dans le pré vont enfin passer un peu de temps avec leurs soupirant(e)s. Ils en ont choisi deux chacun, qui vont venir passer une semaine dans leurs fermes : l'occasion enfin d'apprendre à se connaître à l'occasion de romantiques têtes à têtes. Mais pour les prétendants de chacun des agriculteurs, ce sera la guerre : il faudra réussir à séduire l'agriculteur de son cœur tout en se démarquant face à leur rival(e). 

Ce lundi 17 juillet, Pierre-Emmanuel va profiter de la présence de Gwladys, qu'il a conviée seule, alors que Christophe, Jean-Marc et Vincent partagent des moments de complicité avec leurs soupirantes. De son côté, Nathalie a réservé une surprise de taille à ses prétendants, qui ne sont plus deux mais trois ! Une entorse faite au règlement de l'émission au nom de l'Amour, qui ne va pas manquer de perturber les deux invités. 

À lire aussi
"Une famille formidable" est une série phare de TF1 médias
Programme TV : ce soir, "Une famille formidable" ou "La forêt"

Une surprise de taille pour les prétendants de Nathalie

Depuis l'ouverture des courriers, le cœur de Nathalie, benjamine de l'aventure, a flanché plusieurs fois : l'agricultrice de 27 ans avait été particulièrement touchée par la lettre sensible de Sébastien, qui savait manier les mots pour toucher son cœur. Mais à l'issue des speed-dating, elle décide de convier Victor et Bastien pour passer quelques jours dans sa ferme.

L'amoureux éconduit n'en est pourtant pas resté là. Après son éviction, il envoie un dernier courrier à Nathalie, exprimant ses sentiments et ses regrets, tout en lui souhaitant d'être heureuse et de trouver l'amour. Cette lettre va complètement chambouler la benjamine de l'aventure, qui prend alors une décision radicale : "J'ai hésité entre trois personnes", finit-elle par avouer à ses deux premiers prétendants, fraîchement arrivés à sa ferme. "Du coup un troisième prétendant va arriver." Sébastien revient donc dans l'aventure pour conquérir la belle, une première dans l'histoire de L'Amour est dans le pré.

La nouvelle chamboule Victor et Bastien, qui n'avaient pas besoin d'un concurrent de plus : "Si je vous ai sélectionné c'est parce que je vous aimais bien aussi, c'est vraiment pour apprendre à vous connaître" essaie-t-elle de les rassurer. La compétition n'en devient que plus intense. 

Après cet instant de tension, l'agricultrice s'offre des têtes à têtes avec chacun de ses invités, partageant une première activité fromage avec Bastien avant de faire un tour de tracteur avec Sébastien. Mais c'est avec Victor qu'elle semble davantage se lier, découvrant son humour et sa sensibilité. Après ces nombreux instants de complicité, la jeune femme est complètement perdue et avoue ne pas savoir qui elle va choisir entre les trois hommes.

Le coup de foudre entre Pierre-Emmanuel et Gwladys s'intensifie

Ils avaient eu un coup de cœur dès la première lettre, puis dès le premier regard. Tant et si bien que Pierre-Emmanuel a décidé d'inviter seulement Gwladys à passer quelques jours chez lui. Et c'était un pari gagnant : l'agriculteur et la kinésithérapeute semblent parfaitement s'entendre, partageant la même philosophie de vie tout comme de grands moments de complicité.

Les deux se découvrent et s'apprécient de plus en plus à mesure que leur cohabitation se déroule, allant jusqu'à proposer de faire une sieste en couple. La jeune Alsacienne a même droit à un tour en tracteur, qui va définitivement les rapprocher : "c'est pire que danser un slow" s'amuse-t-elle devant leur proximité. Pierre-Emmanuel se laisse même aller et va donner un bisou sur la joue de sa colocataire, avant d'avouer en privé qu'il commence à ressentir des sentiments pour la jeune femme.

Françoise et Yvelise rivalisent pour conquérir Jean-Marc

Chez Jean-Marc, l'atmosphère est beaucoup plus électrique. Françoise et sa concurrente Yvelise se disputent les faveurs du viticulteur céréalier de 52 ans. Conscient de cette rivalité, Jean-Marc prévoit une première sortie au restaurant avec les deux femmes, qui se prennent une nouvelle fois le bec.

Le lendemain, les deux prétendantes profitent d'une balade en tracteur pour obtenir des moments privilégiés avec leur agriculteur. Jean-Marc avoue à Françoise qu'il cherche "une compagne et une amie", ce à quoi sa soupirante lui répond sans hésitation : "je suis prête à quitter la ville pour venir là."

Yvelise a droit elle aussi à sa promenade dans l'engin fermier et en profite pour se confier à l'éleveur sur sa pesante solitude : "ça fait trop longtemps que je suis seule, j'en ai ras-le-bol, je recherche un compagnon avec qui faire un bon bout de chemin et qui peut me rendre heureuse" avoue-t-elle, avant d'ajouter sans mâcher ses mots : "si tu es d'accord, je suis prête à être la compagne que tu recherches." De son côté, Jean-Marc ne ressent pas d'affinité particulière ni pour l'une ni pour l'autre et ne sait pas qui il va choisir dans les prochains jours.

Des déceptions pour certains prétendants

Christophe, lui, est comblé par ses deux invitées. Angélique et Sylvie sont survoltées et se lancent dans le jeu de la séduction. Repas gourmands et danses langoureuses rythment leur première soirée dans une ambiance tendue : Angélique séduit clairement son vigneron de son déhanché, alors que Sylvie se sent exclue et abandonnée. Face à cette complicité, la jeune femme lâche une larme de déception. 

Malgré tout, l'ambiance entre les deux femmes reste très amicale et cordiale. Sylvie va même essayer de savoir ce que pense Christophe sur leur trio, mais l'agriculteur refuse de se confier : "Angélique est plutôt une personne qui me ressemble", avoue-t-il en privé, sans pour autant s'avancer sur son futur sentimental.

Dans le Lot, Vincent accueille Brigitte et Karine. La première n'hésite d'ailleurs pas à partager sa gêne face à l'évidente complicité du duo en face d'elle. La question du partage des tâches fermières arrive alors sur la table, ce qui déplaît à Christophe, qui préférerait que Brigitte ne soit pas aussi encline à mettre la main à la pâte. "J'ai l'impression qu'avec Karine ça passe mieux qu'avec Brigitte", avoue l'agriculteur, sans pouvoir expliquer pourquoi. "J'ai peur que Brigitte se mette à l'écart." La première journée passée en leur compagnie confirme cette impression.

Entre leurs prétendants, le cœur des agriculteurs balance. Ils vont donc devoir profiter encore de quelques jours supplémentaires pour découvrir avec qui ils souhaitent débuter une relation plus profonde.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision L'amour est dans le pré M6
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789383401
"L'Amour est dans le pré" : premières tensions entre les prétendants
"L'Amour est dans le pré" : premières tensions entre les prétendants
Après les émouvants speed-dating, cinq agriculteurs passent leurs premières journées avec leurs soupirant(e)s et apprennent à se connaître. Mais tout ne sera pas rose pour les prétendants.
http://www.rtl.fr/culture/medias-people/l-amour-est-dans-le-pre-premieres-tensions-entre-les-pretendants-7789383401
2017-07-17 23:48:57
http://media.rtl.fr/cache/TOSSaY3oE5FbAuJniYMWBg/330v220-2/online/image/2017/0717/7789384888_les-agriculteurs-profitent-d-une-balade-en-tracteur-avec-leurs-soupirantes.png