2 min de lecture Suicide

Une infirmière témoigne sur le suicide de sa collègue

DOCUMENT RTL - Sylvie, une infirmière de l'hôpital Cochin à Paris, a découvert le corps de sa collègue, qui a mis fin à ses jours mardi 7 mars. Un suicide directement lié aux conditions de travail du service, selon elle.

>
Hôpital Cochin : Sylvie témoigne sur le suicide de sa collègue Crédit Image : PIERRE ANDRIEU / AFP | Crédit Média : Alice Moreno | Durée : | Date :
Marie Demeulenaere
Journaliste

Deux jours après le suicide d'une employée de l'administration Cochin à Paris, une de ses collègues revient sur les raisons qui ont poussé cette infirmière de 45 ans, à se pendre dans son bureau une heure après être arrivée sur son lieu de travail. Sylvie a découvert le corps de la victime. Avec d'autres membres du service, elle a tenté en vain, de la réanimer. 

Aujourd'hui, la jeune femme ressent de la colère, face à des conditions de travail de plus en plus difficiles. "C’est une collègue qui connaissait comme beaucoup d’autres collègues dans ce service, des difficultés au travail" a déclaré l'infirmière avant de poursuivre : " Heureusement elle avait pour elle sa bulle d’oxygène à l’extérieur, sa vie privée. Rejoindre son mari dans le Sud, voir son petit fils... Elle faisait des heures pour récupérer d’autres heures afin de pouvoir partir. C’est ce qui la faisait supporter la difficulté qu’elle rencontrait au travail", raconte la jeune femme. 

"On nous a laissé pourrir dans cette situation"

Une "bulle d'oxygène" qui n'aura pas suffi à apaiser le rythme de travail de cette employée, affectée depuis six ans au département de l'information médicale (DIM) de l'hôpital Cochin. Selon les témoignages recueillis par RTL, la direction avait été alertée depuis plusieurs années que le service connaissait des difficultés. "Quand on lui a annoncé que les heures supplémentaires ne seront ni payées, ni récupérées là, je pense que ça a été la grosse goutte d’eau qui a fait déborder le vase et elle a implosé", témoigne Sylvie. Le même jour, plusieurs milliers de travailleurs issus des secteurs de la santé, manifestaient à Paris pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail. 

À lire aussi
Un camion de pompiers (illustration) Meuse
Convoqué au tribunal, un père se suicide sous un train avec son enfant de 3 ans

Depuis plusieurs mois, le nombre de suicides du personnel de santé ne cesse de s'alourdir : dans la nuit du 5 au 6 février, un infirmier de l'hôpital Georges Pompidou (Paris), s'était défenestré. Pour Sylvie également, cette situation ne peut plus durer : "Très vite j’ai senti beaucoup de colère [...] On nous a laissé pourrir dans cette situation, moi aussi il faut que je me protège", déplore-t-elle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Suicide Santé Bien vivre au travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787592553
Une infirmière témoigne sur le suicide de sa collègue
Une infirmière témoigne sur le suicide de sa collègue
DOCUMENT RTL - Sylvie, une infirmière de l'hôpital Cochin à Paris, a découvert le corps de sa collègue, qui a mis fin à ses jours mardi 7 mars. Un suicide directement lié aux conditions de travail du service, selon elle.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/une-infirmiere-temoigne-sur-le-suicide-de-sa-collegue-7787592553
2017-03-09 08:44:00
http://media.rtl.fr/cache/89L-Hvjhs4t72rgHnXKvaA/330v220-2/online/image/2014/0228/7770075438_l-entree-de-l-hopital-cochin-le-20-fevrier-2014-a-paris-archives.jpg