2 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : 59% des Français ont une mauvaise opinion de Jean-Luc Mélenchon

Un sondage Odoxa pour "Le Parisien", publié dimanche 28 août, révèle que ce résultat négatif s'est cependant amélioré en deux ans.

Jean-Luc Mélenchon dresse un bilan affligeant du mandat de François Hollande
Jean-Luc Mélenchon dresse un bilan affligeant du mandat de François Hollande Crédit : LOIC VENANCE / AFP
103787476925100813301
Félix Roudaut
et AFP

La rentrée de la classe politique a sonné. Alors que les candidats à la primaire de la droite et du centre ont un calendrier déjà bien chargé en cette fin de mois d'août, la gauche n'est pas en reste. Comme en 2015, Jean-Luc Mélenchon a choisi Toulouse, en Haute-Garone, et l'université d'été du Parti de Gauche (PG) pour sortir du bois, dimanche 28 août. Le candidat déclaré à l'élection présidentielle s'adressera à "La France insoumise" à l'occasion d'un pique-nique. 

Une partie de campagne qui permettra au député européen d'aborder les grands thèmes de son programme. Un exercice nécessaire, à en croire un sondage Odoxa publié dimanche pour Le Parisien. D'après le document, 59% des Français ont une mauvaise opinion de l'ancien président du PG. Critiqué par la gauche depuis son interview dans Le Monde, où il s'était dit "parfois" favorable à une politique de quotas en matière d'immigration, le voilà boudé par ses concitoyens.

Embellie par rapport à 2014

Mais si le résultat peut paraître décevant, il marque toutefois une embellie pour l'ancien sénateur de l’Essonne. Avec 39% d'opinions positives, Jean-Luc Mélenchon enregistre 6 points d'opinions positives en plus par rapport à novembre 2014, souligne Céline Bracq, directrice générale d'Odoxa. Par ailleurs, pour 41% des personnes interrogées, c'est lui qui "incarne le mieux les idées de la gauche de la gauche", devant Arnaud Montebourg (24%), Benoît Hamon (20%) et Cécile Duflot (9%).

À lire aussi
Présidentielle 2017 : les 11 candidats présidentielle 2017
Comptes de campagne : "Nos politiques ne sont pas de bons comptables", note Alba Ventura

Autre chapitre qui devrait ravir le natif de Tanger : la majorité des personnes interrogées (51%) affirment le préférer à François Hollande. Ils sont 65% à répondre "qu'il a raison d'être aussi critique" à l'égard du président de la République "s'il estime que sa politique n'est pas suffisamment à gauche", tandis que 32% disent "qu'il a tort d'être aussi critique car il peut faire perdre la gauche à la présidentielle". 

Après les propos sur l'immigration tenus par Jean-Luc Mélenchon dans Le Monde, le secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts, David Cormand, avait estimé que le candidat de gauche "n'est ni raciste ni xénophobe mais il veut reconquérir un électorat qu'il considère lui être acquis et qui est parti au Front national, en lui donnant des gages". Un raisonnement que ne suivent pas les Français interrogés, puisqu'ils estiment à 61% que les idées de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen en matière économique et sociale sont éloignées. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Jean-Luc Mélenchon Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784629124
Présidentielle 2017 : 59% des Français ont une mauvaise opinion de Jean-Luc Mélenchon
Présidentielle 2017 : 59% des Français ont une mauvaise opinion de Jean-Luc Mélenchon
Un sondage Odoxa pour "Le Parisien", publié dimanche 28 août, révèle que ce résultat négatif s'est cependant amélioré en deux ans.
http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-59-des-francais-ont-une-mauvaise-opinion-de-jean-luc-melenchon-7784629124
2016-08-28 11:24:01
http://media.rtl.fr/cache/HZyOjuvNW44QG3tT6Wrbag/330v220-2/online/image/2015/1023/7780224717_jean-luc-melenchon-le-27-juin-2015-a-paris.jpg