2 min de lecture Assemblée nationale

Pourquoi de Rugy est-il accusé de recevoir un "néonazi" à l'Assemblée ?

ÉCLAIRAGE - Jean-Luc Mélenchon et les députés de la France insoumise ont dénoncé la venue du président du Parlement ukrainien, Andriï Paroubiï, à l'Assemblée nationale.

François de Rugy, à Nogent-sur-Marne le 17 mars 2018
François de Rugy, à Nogent-sur-Marne le 17 mars 2018 Crédit : CHAMUSSY/SIPA
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
et AFP

François de Rugy a reçu, ce lundi 11 juin, le président du Parlement ukrainien, Andriï Paroubiï. Jean-Luc Mélenchon a qualifié de "néonazi antisémite". "Voilà où mène l'atlantisme forcené", avait tweeté le chef de file des députés de la France insoumise.

Le député de Seine-Saint-Denis Alexis Corbière a quant à lui demandé au titulaire du "perchoir" d'"annuler ce rendez-vous" car "la République française n'a pas à honorer ce violent xénophobe".

En conflit régulier avec les députés d'extrême gauche, François de Rugy a répondu sur Twitter qu'"il est normal qu'(il) reçoive un homologue, élu à l'issue d'élections libres". "La diplomatie parlementaire, c'est parler à tous les acteurs d'une crise : je vais ainsi reprendre les contacts avec la Douma de Russie interrompus depuis plusieurs années", a ajouté le locataire de l'Hôtel de Lassay. 

À lire aussi
Des éoliennes (illustration) environnement
Dix députés réclament l'arrêt de la construction d'éoliennes en France

Un "interlocuteur naturel"

À l'issue de la rencontre, la présidence de l'Assemblée a précisé que "les échanges ont notamment porté sur les textes (loi d'amnistie et statut spécial pour le Donbass) que le Parlement ukrainien doit adopter dans le cadre d'une résolution du conflit dans l'est de l'Ukraine". François de Rugy "a redit son attachement et celui de la France au droit international et à la résolution d'un conflit dans le cadre international multilatéral", celui du format dit "de Normandie" (Russie, Ukraine, Allemagne et France), a ajouté le communiqué de la présidence. 

En fin de journée, Gérard Larcher devait également recevoir Andriï Paroubiï, qui a co-fondé le parti nationaliste ukrainien devenu Svoboda. Observant que "c'est un parlementaire démocratiquement élu d'abord comme parlementaire, ensuite comme président du Parlement par ses pairs", l'entourage du président du Sénat a affirmé que le président de la Rada (Parlement) était "un interlocuteur naturel"

Ce lundi aussi, les ministres des Affaires étrangères russe, allemand, français et ukrainien se retrouvent à Berlin pour tenter de relancer le processus de paix dans l'est de l'Ukraine.  
Kiev et l'Occident accusent la Russie d'y soutenir militairement les rebelles pro-russes, ce que Moscou dément farouchement. Le conflit a fait plus de 10.000 morts depuis son déclenchement en 2014

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale François De Rugy La France insoumise
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793708699
Pourquoi de Rugy est-il accusé de recevoir un "néonazi" à l'Assemblée ?
Pourquoi de Rugy est-il accusé de recevoir un "néonazi" à l'Assemblée ?
ÉCLAIRAGE - Jean-Luc Mélenchon et les députés de la France insoumise ont dénoncé la venue du président du Parlement ukrainien, Andriï Paroubiï, à l'Assemblée nationale.
http://www.rtl.fr/actu/politique/pourquoi-de-rugy-est-il-accuse-de-recevoir-un-neonazi-a-l-assemblee-7793708699
2018-06-11 16:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/giQv2lTTmNJpDiRCWSwR9g/330v220-2/online/image/2018/0405/7792907293_francois-de-rugy-a-nogent-sur-marne-le-17-mars-2018.jpg